FORUM GENERALISTE ULTRA'
 
AccueilRechercherFAQMembresMaterial ultrasGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Que penses-tu du traitement médiatique et politique des dernieres banderoles ?
Bénéfique et Indispensable
4%
 4% [ 39 ]
Normal et Prévisible
17%
 17% [ 175 ]
Lamentable et Excessif
79%
 79% [ 800 ]
Total des votes : 1014
 

AuteurMessage
fredou13



Nombre de messages : 49
Club : pas celui qu'on pense
Groupe/Tribune : aucune
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Ven 4 Avr 2008 - 13:05

comme si dans un local il n'y avait pas de peinture partout serieux l'hallu totale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ViolAlex LF1991

avatar

Nombre de messages : 1589
Age : 37
Club : Paris SG
Groupe/Tribune : Lutece Falco! Pochtrons
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Ven 4 Avr 2008 - 14:00


Nous amoureux du Paris SG, ne devrions pas nous offusquer de cette caricature du dessinateur Plantu dans le monde, assimilant les fans du Paris sg à des beaufs,alcooliques, et pire que ça à des adorateurs du IIIeme reich, amalgame des plus infamant....

deux poids, deux mesures.?!!!!!???



Dernière édition par ViolAlex LF1991 le Ven 4 Avr 2008 - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Collectif

avatar

Nombre de messages : 96
Club : Marseille
Groupe/Tribune : Virage Chevalier Roze, face au Mistral...
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Ven 4 Avr 2008 - 14:13

Ce déferlement politico-médiatique, de déclarations en déclarations, d’interviews en interviews, traduit un véritable malaise du système en place, si heureux de trouver un sujet « consensuel ». Pas une individualité, pas un journaliste à de rares exceptions près, ne va remettre en question le rouleau compresseur bien-pensant qui fonctionne à plein régime.

Quel plaisir de cuisiner du « tout préparé », de piétiner des proies faciles que personne ne viendra défendre, qu’aucune association ne va protéger, quel plaisir d’enfoncer des portes ouvertes !

On ne pourra pas reprocher à nous autres marseillais de venir en aide aux parisiens, mais cette pseudo affaire d'Etat relève de la volonté constante des autorités de tuer le mouvement ultra' en France, on est donc tous concerné...

Maintenant de mon point de vue, la meilleure chose à faire pour les associations de Boulogne est de de s'auto-dissoudre, comme elles semblent l'avoir envisagé. À ce propos ne regardez pas le résultat immédiat d'une telle décision, mais plutôt son intêret à moyen terme, une auto dissolution permettra aux BB85 (par exemple) de se reconstituer ultérieurement sans que personne ne puisse l'interdire, alors que dans le cas d'une dissolution décidée par le Ministère de l'Intérieur, cela serait assimilé à une reconstitution illégale d'organisation dissoute passible de condamnation...

Je pense que les assocs du KOB le savent et que c'est ce qu'elles ont prévues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://om1899.football.fr/
ptifu



Nombre de messages : 32
Club : tours fc
Groupe/Tribune : ex kop37
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Ven 4 Avr 2008 - 14:15

et bien pourquoi ne pas le faire remarquer?
pourquoi ne pas rentrer dans le jeu pourri des medias en portant plainte sistematiquement contre touts amalgames, toutes stigmatisations et toutes insultes concernant les suporters?


on est rentré dans la suporter academy
après les eliminations des rangers et boys, le public decidera l'année prochaine de qui sera le futur groupe mythique a quitter le puf:
taper 1 pour les mf, 2 pour le cu et 3 pour la bsn.
et dans quelques années on saura qui sera le meilleur groupe de suporter francais car il n'en restera qu'1, pour l'instant les sondages montre les fair play 10 en tete a égalité avec le 12 lensois.

oui je sait c'est pas drole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anonyme.du.75

avatar

Nombre de messages : 259
Club : PSG
Groupe/Tribune : Auteuil Rouge
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Ven 4 Avr 2008 - 15:21

ptifu a écrit:
et bien pourquoi ne pas le faire remarquer?
pourquoi ne pas rentrer dans le jeu pourri des medias en portant plainte sistematiquement contre touts amalgames

+1 , si j'ai que ca a faire demain j'irai porter plainte pour diffamation . En effet je suis abonné au PSg et chaque personne qui lira le monde me prendre pour un adorateur du III e reich et un alcoolique (au vin en plus ... ) .
Et rentrons dans ce petit jeu , allons tous deposer plainte pour diffamation, on fera au moins parler de nous comme les pécors qui ont porté plainte suite a la banderole ....

Serieux marre de ces amalgames ou les journaleux ne sont JAMAIS inquiétés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tromaxxx

avatar

Nombre de messages : 165
Club : Olympik Lioné / SC Bachtia
Groupe/Tribune : Runaway...
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Ven 4 Avr 2008 - 16:03

en tout cas, c'est complétement dingue la proportion pris par cette pseudo affaire...
Courage à toutes les personnes concérnées, parce que là c'est vraiment le bordel.!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ViolAlex LF1991

avatar

Nombre de messages : 1589
Age : 37
Club : Paris SG
Groupe/Tribune : Lutece Falco! Pochtrons
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Ven 4 Avr 2008 - 16:29

Rebonds
Le droit au mauvais goût
Francis Terquem cofondateur de SOS-Racisme.
QUOTIDIEN : vendredi 4 avril 2008
6 réactions

Deux événements se sont récemment produits sur la scène sportive qui méritent d’être relevés. Tout d’abord, l’équipe du Paris Saint-Germain a livré, en finale de la Coupe de la Ligue, un bon match de football. Ce n’était pas survenu depuis assez longtemps pour être souligné. Plus extraordinaire encore, à l’occasion du même match, des supporteurs ont fait montre d’humour : «Pédophiles, chômeurs, consanguins, bienvenue chez les Ch’tis», que c’est drôle !

Cette saillie développée sur des dizaines de mètres renvoie évidemment au film de Dany Boon, dont le succès révèle un besoin d’enracinement dans le territoire, comme dirait Ségolène, de repli sur soi très exactement contraire aux exigences de l’époque mais fort révélateur de l’état d’esprit chagrin général. Depuis dimanche, les cris d’orfraie se font vacarme. La presse populaire crie à l’outrage, la presse de gauche se plaint du laxisme de l’appareil d’Etat, les élites politiques promettent des sanctions, de la fermeté, des poursuites pénales même. Contre qui et de quel chef ? Dans ce pays où la discrimination a été institutionnalisée par le refus ontologique de reconnaître ses droits à l’individu, dans lequel la volonté manifestée par le président de la République d’élever enfin la diversité au rang de principe constitutionnel mobilise immédiatement contre elle un arc républicain tendu par Villepin, Bayrou et Chevènement, voilà que tous se soudent pour dénoncer le haineux racisme qui aurait inspiré le dazibao honni, souillure sur l’immaculé football national, et réclamer des sanctions pénales quand des commissions se réunissent pour élaguer un droit pénal trop tatillon. Analysons la chose. Il est certain que ce message ne visait pas une personne en particulier. Mais les «Ch’tis» constituent-ils une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminées ? Certainement pas. On ne peut donc lire sur cette banderole que des termes de droit commun, adressés à tout le monde, c’est-à-dire à personne.

Mais ces mots accolés les uns aux autres ont un auteur, voire plusieurs. Il s’agit donc d’une œuvre de l’esprit, sans doute collective. On pourra la trouver grasse, de mauvais goût, inopportune ou d’une provocation salvatrice, mais il suffit de la déplacer dans l’espace et le temps pour mesurer sa qualité d’œuvre et donc son droit à être protégée. Dans l’espace : il n’est pas douteux que cette banderole aurait fait une excellente couverture de Charlie Hebdo. Dans le temps : nos aînés n’ont-ils pas fait bien pire avec «CRS = SS» peint sur les murs ? Voilà bien ce que cet émoi révèle et à quoi aura à tout le moins servi ce trait. Il nous édifie sur la licence avec laquelle l’ordre moral pénètre par tous les pores de la vie sociale, étouffe toutes les velléités de l’esprit, réprime toutes les expressions, qu’elles soient populaires ou distinguées, de mauvais goût ou bien senties. Celle-là était sans doute de mauvais goût. C’est ce qui en fait la valeur. Mais en tout état de cause, elle n’était pas raciste. Au contraire : en raillant la consanguinité, elle visait le repli identitaire qui marque notre temps politique et fait le succès de l’œuvre de Dany Boon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anonyme.du.75

avatar

Nombre de messages : 259
Club : PSG
Groupe/Tribune : Auteuil Rouge
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Ven 4 Avr 2008 - 16:33

http://www.youtube.com/watch?v=AummQJEQKLo&feature=related


Faut sourire et le prendre au second degré ou avoir la rage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sectionk



Nombre de messages : 154
Club : LYON
Groupe/Tribune : FAN
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Ven 4 Avr 2008 - 16:45

Francis Terquem (cf l'article posté par violalex) a tout compris...voila le genre d'article qu'il faut faire tourné pour remettre un peu les choses à leur place...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nonameboys

avatar

Nombre de messages : 194
Age : 38
Club : Le Mans
Groupe/Tribune : Aucun/Aucune
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Ven 4 Avr 2008 - 16:51

sectionk a écrit:
Francis Terquem (cf l'article posté par violalex) a tout compris...voila le genre d'article qu'il faut faire tourné pour remettre un peu les choses à leur place...

justement merci de bien vouloir la diffuser dans la partie "presse"
thanks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE LEZARD ROI



Nombre de messages : 19
Club : STRASBOURG
Groupe/Tribune : UB90
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Ven 4 Avr 2008 - 16:52

ViolAlex LF1991 a écrit:
Rebonds
Le droit au mauvais goût
Francis Terquem cofondateur de SOS-Racisme.


Voilà c'est l'article de libé dont je causais dans l'autre topic sur cette affaire.
Comme quoi, y en à qui tente de réfléchir jusqu'à plus loin que le bout de leur nez.
En plus vue sa position, c'est plus ou moins courageux d'écrire ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasser 7/56



Nombre de messages : 7
Club : PSG
Groupe/Tribune : ...
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Ven 4 Avr 2008 - 20:35

04/04/2008 18:57
Foot - L2 - Inscriptions injurieuses à Brest
À l'évidence, ''l'affaire'' de la banderole au stade de France samedi dernier n'aura pas décourager les plus bêtes. Des inscriptions injurieuses ont été découvertes ce vendredi sur une façade du stade Francis Le Blé à Brest, quelques heures avant le coup d'envoi du match entre le stade Brestois et Guinguamp. Des individus ont réussi à écrire ''Nos enfants sont dans les stades, les vôtres dans les congèls'' sur un des murs de l'enceinte dans la nuit de jeudi à vendredi, une phrase assassine faisant référence l'infanticide la semaine dernière de Saint-Nicolas-du-Pélem, au sud de Guingamp, où le corps d'un nouveau-né avait été découvert dans le congélateur d'une ferme.

Le maire de Brest François Cuillandre a immédiatement porté plainte et fait part de son indignation : «Trop c'est trop, il y a un moment où il faut savoir taper du poing sur la table devant la bêtise humaine et les comportements inadmissibles et scandaleux». (Avec AFP)

Et voilà, la répression s'étend... Rolling Eyes
Vive la bien pensance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sanpaolo13



Nombre de messages : 252
Age : 51
Club : OM
Groupe/Tribune : cosa ultras
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Ven 4 Avr 2008 - 20:40

La ,c'est pas tres malin ,d'une pour la mort du petit ,de deux au vu de l'actualite !
Les cons qui ont ecrit cela meritent une bonne rouste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasser 7/56



Nombre de messages : 7
Club : PSG
Groupe/Tribune : ...
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Ven 4 Avr 2008 - 21:28

La violence chez les supporters : une question identitaire ?
Yvan PAQUET - vendredi 04 avril 2008 - 15h49


Samedi dernier, une banderole injurieuse était déployée par des supporters lors de la finale de la Coupe de la Ligue. Que recherchent ce type de supporters ? Ne sont-ils présents que dans le football ?


Iouri Bernache-Assollant (Maître de Conférences à l’IUT de Belfort-Montbéliard, Université de Franche-Comté), que penser de la banderole déployée par les supporters parisiens ?
La banderole déployée par des membres appartenant apparemment (l’enquête est en cours) au groupe de supporters des Boulogne Boys samedi 29 mars lors de la finale de la Coupe de la Ligue de football entre Lens et le PSG révèle que, malheureusement, il existe encore à Paris un noyau dur de supporters extrémistes prêts à ternir l’image de leur club et du mouvement supporter dans son ensemble. On pouvait penser que le supportérisme à Paris était relativement apaisé, notamment depuis le décès accidentel d’un supporter parisien il y a un peu plus d’un an. Il semble qu’il n’en est rien.

Une question que l’on peut se poser est : pourquoi un tel geste à ce moment là, en finale de la Coupe de la Ligue et vis-à-vis de ces supporters en particulier, les Lensois, qui sont pourtant réputés comme étant un des publics les plus sympathiques du Championnat de France, souvent loués pour leur esprit sportif. Il semble que des enjeux identitaires sous-jacents puissent, en partie, expliquer ces comportements insultants. En effet, c’est au moment où l’identité des « gens du Nord » - et des Lensois en particulier - est mise en valeur, à travers notamment le film de Danny Boon « Bienvenu chez les Ch’ti » (auquel la banderole fait d’ailleurs explicitement référence) qui marche très bien au cinéma, et où celle des supporters parisiens est au contraire elle menacée par une position de reléguable, qu’une poignée de supporters parisiens choisissent de s’engager dans des comportements déviants. Comme l’ont montré un certain nombre de recherches en psychologie sociale, les situations de menace identitaire sont souvent à l’origine des affrontements entre groupes de supporters, notamment lorsque cette construction identitaire est liée à une appartenance territoriale.

Les supporters de football ont-ils le même profil en fonction du club et à l’intérieur d’un même club ?
Les supporters de football les plus impliqués en termes d’énergie, de temps et d’argent dans le soutien à l’équipe, mais également les plus investis d’un point de vu identitaire dans leur activité sont appelés supporters Ultras (les Boulognes Boys appartiennent à cette catégorie). Apparus au début des années 1980 en France, ils ne forment pas un tout homogène à l’échelle du Championnat de France mais également au sein du même club. Un club comme Marseille, par exemple, compte pas moins de huit clubs de supporters différents, t les dissensions, rivalités pour le recrutement des adhérents, polémiques sur les formes de soutien à l’équipe, alliances de circonstances, marquent l’histoire locale du supportérisme marseillais en particulier et du supportérisme dans le football en général. Pour en revenir aux raisons des comportements déviants des supporters, il semble qu’en dehors des valeurs et de la culture spécifique diffusée par chaque groupe, le mode de structuration de ces groupes soit également important à prendre en compte. Ainsi, une étude réalisée avec des collègues de l’Université de Bourgogne sur des groupes Ultras marseillais nous a permis de révéler que certains types de groupes, qualifiés d’oppositifs, c’est-à-dire supportant une équipe parce qu’ils sont fiers d’appartenir à une ville, une région ou un pays pour ce qu’il est ou ce qu’il représente, semblent particulièrement à même de mettre en place des comportements d’affrontement lorsqu’ils vont se retrouver face à d’autres groupes de supporters animés, comme eux, par le même type d’enjeux. Le courant de la catégorisation sociale, apparu avec le chercheur Tajfel dans les années 1970, puis affiné récemment par les travaux de Castel et Lacassagne, semble particulièrement utile pour comprendre les mécanismes intergroupes qui se jouent notamment dans le supportérisme.

Les supporters de football ont-ils le même profil que les supporters des autres sports ?
Les groupes Ultra ont longtemps été une spécificité du supportérisme en football. Néanmoins, on assiste depuis quelque temps, dans d’autres sports, à l’émergence de groupes se rapprochant d’un profil Ultra. Ainsi dans le rugby, qui ne comptait il y a encore environ 15 ans aucun groupe autonome au sein des clubs du Top 14 et de Pro D2, on estime qu’environ 90 groupes de supporters différents existent aujourd’hui. Ces groupes revendiquent notamment, à l’instar des groupes Ultra de football, un nom propre, des habits à l’effigie du groupe, voir un emplacement spécial dans les tribunes. Il est donc à craindre que des comportements de violence entre des groupes de supporters revendiquant une hégémonie dans les tribunes prolifèrent dans d’autres sports que le football si la constitution de ces groupes n’est pas surveillée de prêt par les autorités et les chercheurs travaillant sur le supportérisme.

Propos recueillis par Yvan PAQUET, Docteur en STAPS, spécialiste de psychologie du sport, www.psychocsie.fr, yvan.paquet@psychocsie.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wopa



Nombre de messages : 7
Age : 46
Club : PSG
Groupe/Tribune : Aucun
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Ven 4 Avr 2008 - 21:43

Article du Monde

Analyse
Ce que révèle l'affaire de la banderole, par Stéphane Mandard
LE MONDE | 04.04.08 | 13h48 • Mis à jour le 04.04.08 | 13h48


a banderole injurieuse déployée lors de la finale de la Coupe de la Ligue entre le Paris-Saint-Germain et le Racing Club de Lens a suscité une vague d'indignation jusqu'au sommet de l'Etat.

Nicolas Sarkozy a reçu à l'Elysée le maire de Lens, le président et l'entraîneur du club pour leur dire combien l'offense - "Pédophiles, chômeurs, consanguins : bienvenue chez les Ch'tis" - étalée samedi 29 mars dans les tribunes du Stade de France était "un comportement inadmissible" qui devait avoir "les suites qu'il mérite". Le premier ministre, François Fillon, a exprimé son "dégoût" et sa "colère" avant d'exiger que "ces comportements soient très durement sanctionnés". La ministre de l'intérieur, Michèle Alliot-Marie, qui a mis la police scientifique sur les traces ADN des fautifs, a promis de dissoudre les groupes de supporteurs responsables. Le secrétaire d'Etat aux sports, Bernard Laporte, a estimé qu'il "fallait éradiquer ces gens-là des stades". Quant au maire de Paris, Bertrand Delanoë, il a exhorté à "s'acharner à éliminer ensemble toute trace de rejet des autres, surtout quand il se manifeste de façon aussi brutale, barbare et bête".


Il faut saluer cette volonté enfin affichée de vider les stades des individus qui prônent le "rejet des autres" sur un mode raciste, antisémite ou homophobe. Mais au-delà de la stupidité récurrente de certains supporteurs de foot, que révèle cette affaire de banderole ? Tout d'abord, que le monde politique fait mine de découvrir ce qui se passe dans les stades depuis des années. Car la banderole arborée le 29 mars n'est pas la première du genre. Les supporteurs stéphanois qui s'étaient déplacés à Lyon, fin août 2007, pour le derby contre le champion de France, avaient eu droit à un "Stéphanois, ordures consanguines", sans que cela provoque la moindre réaction indignée. "Les gones inventaient le cinéma quand vos pères crevaient dans les mines", pouvait-on déjà lire dans les travées de Gerland, il y a huit ans, à l'occasion d'un autre match entre Lyon et Saint-Etienne. Quant aux supporteurs lensois, ils ont souvent été accueillis par leurs homologues lillois par des "Bienvenue aux analphabètes", des "Silicose, légionellose, à quand la peste ?" ou encore des "Lens, le tiers-monde à 30 km de l'Europe".

La différence, c'est qu'aujourd'hui les dirigeants de clubs font donner leurs agents de sécurité pour retirer rapidement ces banderoles des tribunes avant qu'elles ne soient saisies par les caméras de télévision comme ce fut le cas, le 29 mars, au Stade de France. Car, pour reprendre l'expression du président de Lens, Gervais Martel, il s'agit surtout de ne pas laisser "gâcher le spectacle".

De quoi rêvent, en effet, tous les patrons de grands clubs ? De Manchester et de son "Théâtre des rêves": son stade ultramoderne où 75 000 fidèles, sagement assis, applaudissent et chantent en coeur. D'Arsenal et de son flambant neuf Emirates Stadium, qui a accueilli Nicolas Sarkozy lors de sa visite d'Etat en Angleterre, et dispose de 150 loges et quelque 6 500 sièges "business". Grâce aux revenus dégagés par sa nouvelle enceinte, le club londonien est l'un des plus riches du monde, avec un chiffre d'affaires de près de 300 millions d'euros. Des résultats qui font rêver l'Olympique lyonnais, dont le futur stade de 60 000 places, attendu pour 2010, devrait coûter environ 300 millions d'euros. A l'image de ce qui se pratique outre-Manche, il sera accolé à un centre commercial, un centre de loisirs, deux restaurants, une piscine, un fitness, etc. Car il ne s'agit plus seulement de demander au supporteur d'encourager son équipe, il faut aussi qu'il consomme à la boutique du club.

Au Royaume-Uni, pays souvent cité en exemple pour avoir réussi à se débarrasser de ses hooligans, l'envolée du prix des places a interdit de stade les publics les moins favorisés. Marqués par les drames du Heysel (Belgique) en 1985 et de Hillsborough en 1989, où des dizaines de supporteurs sont morts étouffés suite à des mouvements de foule, les clubs anglais ont été les premiers à proposer uniquement des places assises. Une mesure de sécurité qui est aussi utilisée pour canaliser l'énergie des supporteurs, que des "stadiers" ou "stewards" sont chargés de surveiller comme le lait sur le feu.


FONCTION CATHARTIQUE


Dans une société où l'interdit devient la règle et où toute forme de violence - y compris symbolique - est jugée inacceptable, le match de football a longtemps eu une fonction cathartique. "Le stade est un des rares espaces de débridement des émotions collectives où il est toléré de proclamer des valeurs dont l'expression est proscrite dans le quotidien (affirmer crûment son aversion pour l'autre, etc.)", écrivait l'ethnologue Christian Bromberger dans la revue Manière de voir, quelques semaines avant le début du Mondial 1998. Dix ans plus tard, le football-spectacle est en passe de perdre ce rôle d'exutoire.

Dans un monde globalisé, le stade reste l'un des derniers terrains d'expression d'une identité collective locale ("Fiers d'être Marseillais !", proclament les supporteurs de l'OM) ou nationale. Pour Christian Bromberger, "chaque confrontation fournit aux spectateurs un support à la symbolisation d'une des facettes (locale, professionnelle, régionale) de leur identité. Le sentiment d'appartenance se construit ici, comme en d'autres circonstances, dans un rapport d'opposition plus ou moins virulent avec l'autre".

Ces antagonismes qui peuvent déraper vers le nationalisme sont parfois exacerbés. Les tabloïds anglais ne manquent jamais une occasion de réactiver la fibre antigermanique avant une confrontation avec l'équipe d'Allemagne. Car dans l'art de la provocation et de l'insulte, les supporteurs n'ont pas le monopole de la bêtise. Tout le monde a encore en mémoire le coup de tête de Zidane répondant aux insultes de l'Italien Materazzi lors de la finale du Mondial en 2006.

On se souvient aussi que le sélectionneur de l'équipe de France, Raymond Domenech, avait chauffé à blanc les supporteurs de la Squadra Azzurra avant un match décisif des éliminatoires de l'Euro 2008, à Milan, en septembre 2007. Le patron des Bleus avait rendu hommage à Materazzi, "l'homme de la Coupe du monde", expliquant que "sur un terrain, tous les moyens consistant à déstabiliser l'adversaire et à utiliser sa faiblesse sont positifs pour l'équipe", avant de lancer qu'il s'était "rarement fait autant arnaquer" que lors d'un match perdu contre l'Italie en 1999 avec l'équipe Espoirs. Résultat, lors des hymnes, La Marseillaise avait été sifflée par les supporteurs italiens. Dans les tribunes, Materazzi arborait crânement un "I love Paris" sur son tee-shirt. Aucun stadier n'est allé lui demander de le retirer.


--------------------------------------------------------------------------------
Courriel : mandard@lemonde.fr.



Stéphane Mandard (Service sports)
Article paru dans l'édition du 05.04.08
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IMPERATORAUTEUIL



Nombre de messages : 4
Club : PSG
Groupe/Tribune : Auteuil
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Sam 5 Avr 2008 - 6:05

Il n'y aura absolument pas deux poids deux mesures si les supporters agissent intelligemment.

Ce dessin de PLANTU recouvre une infraction pénale.

http://img515.imageshack.us/img515/8253/dessinru2.jpg

Pourquoi les associations - qui comptent des mecs étudiants en Droit, voire des avocats - ne se regroupent-elles pas pour déposer une plainte et le médiatiser.

Une telle plainte doit nécessairement aboutir. L'infraction est publique et caractérisée.

Un peu comme pour le banderole.

De même pour tous articles effectuant des amalgames honteux. Libération a déjà été contraint de présenter des excuses aujourd'hui suite à quelques mails intelligents.

http://www.liberation.fr/actualite/sports/319366.FR.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babar

avatar

Nombre de messages : 84
Club : Nessuno
Groupe/Tribune : Touriste
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Sam 5 Avr 2008 - 10:42

Comme c'est insupportable tous ces types à qui on donne la parole sous prétexte qu'ils ont un doctorat en psychologie du sport ou en sociologie de je sais pas quoi et qui te donnent des leçons sur le mouvement supporter alors que c'est évident que la plupart d'entre eux n'ont jamais mis les pieds dans une tribune populaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coldcutt

avatar

Nombre de messages : 51
Club : Paris SG
Groupe/Tribune : ...
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Sam 5 Avr 2008 - 15:19

A signaler de plutôt bonnes réac dans 'un café dans l'addition' sur C+ avec même notre Vikash Dhoraso qui l'ouvre de façon assez correcte !!

Aprés le débat sur France3 chez Tadéi, l'article de Marianne, la tribune du cofondateur d'SOS racisme, les excuses de Libé...
ça fait bien plaiz que les médias commencent à dénoncer cet emballement politico-médiatique plus nauséabond que ce qu'il dénonce..

Ne pas laisser le tag de Plantu sans réactions..
Le retournement des médias, ça passera par là !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lostpride



Nombre de messages : 251
Club : Olympique de Marseille
Groupe/Tribune : Plus aucun / VS
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Sam 5 Avr 2008 - 16:21

Nasser 7/56 a écrit:
Ainsi, une étude réalisée avec des collègues de l’Université de Bourgogne sur des groupes Ultras marseillais nous a permis de révéler que certains types de groupes, qualifiés d’oppositifs, c’est-à-dire supportant une équipe parce qu’ils sont fiers d’appartenir à une ville, une région ou un pays pour ce qu’il est ou ce qu’il représente, semblent particulièrement à même de mettre en place des comportements d’affrontement lorsqu’ils vont se retrouver face à d’autres groupes de supporters animés, comme eux, par le même type d’enjeux. Le courant de la catégorisation sociale, apparu avec le chercheur Tajfel dans les années 1970, puis affiné récemment par les travaux de Castel et Lacassagne, semble particulièrement utile pour comprendre les mécanismes intergroupes qui se jouent notamment dans le supportérisme.




Oh con j'en ai mal à la tete de ce paragraphe.
ça me fait toujours rire les sociologues et pseudo philisophes qui se penchent sur la question des Ultras... Comment ils te trouvent des explications bien compliquées à un phénomène pourtant bien simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ndrangheta



Nombre de messages : 115
Club : Paris Saint Germain FC
Groupe/Tribune : VA91
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Sam 5 Avr 2008 - 16:25

Les excuses de libé s'était surtout parce qu'il avait mis une photo des Authentiks Paris lors d'un match au Parc pour illustrer l'article sur la banderole. Et si les Atks n'avaient pas protestés (via le groupe ou individuellement) libé se serait jamais excusé! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ReK1_91

avatar

Nombre de messages : 70
Club : Paris Saint Germain FC
Groupe/Tribune : Virage 1991 Auteuil
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Dim 6 Avr 2008 - 9:41

Foot - Coupe Ligue - Cent quarante-cinq blessés

Cent quarante-cinq personnes, dont quarante-deux dans le stade, ont été blessés lors de la finale de la Coupe de la Ligue disputée le week end dernier entre Lens et le Paris-SG (1-2), selon les informations de L'Equipe. Quatre policiers, supporters du PSG, auraient saisi la police des polices (IGS) pour qu'elle mène une enquête sur ces violences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deleven

avatar

Nombre de messages : 271
Club : Stade de Reims Champagne
Groupe/Tribune : PMU 09 (Pépin Mou United)
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Dim 6 Avr 2008 - 10:04

Et on l'apprend 2 semaines apres Rolling Eyes J'adore !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ParisIDF



Nombre de messages : 77
Club : Paris
Groupe/Tribune : Auteuil
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Dim 6 Avr 2008 - 10:41

Du moment que ça fait la une de l'equipe et du Parisien demain... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
THE PASSENGER



Nombre de messages : 87
Club : ASSE
Groupe/Tribune : KOP NORD
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Lun 7 Avr 2008 - 11:36

Excellent article sur l'emballement médiatique sur le site Des cahiers du Football
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unit-g4

avatar

Nombre de messages : 271
Club : Metz
Groupe/Tribune : HF'97
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   Lun 7 Avr 2008 - 13:11

THE PASSENGER a écrit:
Excellent article sur l'emballement médiatique sur le site Des cahiers du Football

Comme toujours de très bons articles de Pierre Martini qui avait déjà très bien analysé la situation suite à l' "affaire Ouaddou" et sa complète sur-médiatisation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG   

Revenir en haut Aller en bas
 
TRAITEMENT MEDIATICO-JUDICIAIRE DES CALICOTS BASTIA/PSG
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Traitement d'une perte de poils localisée? C'est reparti :( :( :(
» Tomar Presse (BN, Maxi, BAM, ...) en redressement judiciaire
» BASTIA TEMPETE Le 28 Novembre
» Bastia et moi..
» Toux... Allergies... Essai de traitement aux EMA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum :: Discussions :: Discussions Générales-
Sauter vers: