FORUM GENERALISTE ULTRA'
 
AccueilRechercherFAQMembresMaterial ultrasGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Interview Amar - Porte-parole Lutèce Falco

Aller en bas 
AuteurMessage
Team MU
Modérateur


Nombre de messages : 2409
Club : MU
Groupe/Tribune : MU
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Interview Amar - Porte-parole Lutèce Falco   Mer 31 Jan 2007 - 21:59

1° - Bonjour Amar. Tu es membre des Lutèce Falco depuis pas mal d’années déjà. Ca fait combien de temps que tu suis le PSG ? Comment es-tu rentré aux LF et quel est ton rôle aujourd’hui ? Il nous semble que tu es ancien président et porte parole actuel du groupe, c’est bien ça ?
Je suis le PSG depuis 16 ans et il y a 15 ans je me suis abonné dans la tribune où les Lutece se sont crées et suite à plusieurs discussions avec les membres fondateurs je les ai rejoint en janvier 1992 et je suis actuellement bien le porte parole du groupe après en avoir été le président

2° - Porte-parole des LF avec ce qui s’est passé durant la saison 2004-2005 et votre lutte contre Graille et Larue, ça n’a pas du être de tout repos ! On t’a d’ailleurs plusieurs fois vu ou lu dans les médias français. Personnellement, que gardes-tu de cette expérience avec le recul et dans laquelle les ultras parisiens ont utilisé assez efficacement les médias ?
Ce fut effectivement une saison compliquée et dure car les négociations ont été longues et il a fallu convaincre beaucoup de monde du bien fondé de nos demandes et notamment ne pas tomber dans les pièges des journalistes qui dans la plupart des cas, cherchent à nous faire tomber dans les clichés habituels.
J’en garde justement une meilleure connaissance des médias mais plus généralement la satisfaction du travail qui a été fait par toutes les composantes des supporters parisiens je pense que les prochains qui voudront nous chercher y réfléchiront à 2 fois maintenant


3° - Toujours sur le conflit entre les associations parisiennes et la direction du PSG de la saison passée. Les départs de Graille et de Larue sont incontestablement une victoire pour les supporters du PSG. Comment analyses-tu aujourd’hui ces mois passés entre grêve, contestation, action médiatique, l'impossibilité de se déplacer, la violence parfois ? Qu’est-ce que ça a apporté aux associations parisiennes
Je serais presque tenté de remercier Mr Graille et Larrue…non c’est une blague !!!!!!!
Cela ne nous a rien et tout apporté à la fois.
Rien car nous ne voulions rien d’impossible et rien que nous n’avions pas avant.
Tout car nous somme enfin respectés et nos droits sont écris noir sur blanc.
Je conseillerais d’ailleurs à toutes les asso, si je peux me permettre, d’entamer ce genre de médiation avec les clubs pour en finir enfin avec les éternels changements d’avis des dirigeants de club et cela permettrait d’être enfin reconnu au niveau national.

4° - On va aborder un peu l’histoire dse LF dans les grandes lignes. Une question préalable quand même. Les LF sont connus en France pour leur attachement à l’esprit Irish. Alors c’est quoi cet esprit IRISH des LF ? Ca vient d’où et en quoi est-ce si important dans le groupe pour que cela perdure depuis presque 10 ans maintenant ?
C’est très compliqué à expliquer comme ça mais je serais tenté de dire que c’est un esprit festif : nous ne sommes pas là pour nous prendre la tête quelle que soit la situation, nous sommes là pour garder toujours notre humour et notre bonne humeur et bien sûr soutenir notre équipe dans toute les situations, ne jamais rien lâcher. Que l’équipe perde ou gagne l’ambiance doit demeurer jusqu’à la fin.

5° - Les LF sont nés en 1991. La majeure partie des fondateurs était issue des Boulogne Boys, le groupe historique parisien. Comment le groupe, d’abord situé en tribune K a fait sa place à Auteuil ? C’était comment Auteuil à cette époque, entre 1991 et 1996, période qui a vu la création et l’émergence des 4 groupes qui cohabitent aujourd’hui dans la tribune (LF, Supras Auteuil, Tigris Mystic, Karsud) ? Quel était l’état d’esprit qui y régnait? [NdMU : interview réalisée avant la dissolution des TM]
Faire sa place y fut facile car il n’y avait que les Supras dans toute la tribune donc la place était libre et la tribune était plus appropriée pour y mettre l’ambiance, que la K. Malgré tout, à notre arrivée les gens étaient assis et il y était dure d’animer la tribune. C’était surtout une tribune de spectateurs pas de supporters et encore moins d’Ultras.

6° - Au fil des saisons, les Lutèce se sont construits une identité très forte au sein de la tribune Auteuil. Quelle est ta vision personnelle de la progression du groupe au fil des années ?
Une progression plutôt linéaire il n’y a jamais eu de gros bouleversements plutôt des évolutions, certes majeures dans certains domaines (déplacement, organisation du groupe), mais sans heurt, ni cassure. D’ailleurs les 5 présidents de l’histoire du groupe sont toujours des Lutece et tous ont gardé des liens d’amitié très fort.


7° - Vu de l’extérieur, il semble que les Lutèce Falco ont eu (et peut-être ont toujours) une image de groupe fermé, à l’esprit particulier, et dans lequel les jeunes supporters parisiens d’Auteuil ont du mal à entrer. Confirmes-tu ou infirmes-tu cette vision du groupe ?
Je ne suis pas d’accord avec cette image nous ne somme pas fermé nous avons seulement une mentalité bien marquée qui ne suit pas forcément la mode. Ce qui est sûr, c’est que celui qui ne se retrouve pas dans cette mentalité, peut se sentir exclu et nous trouver fermé. Mais d’une manière générale, tout le monde est le bien venu aux Lutèce. Après, à lui de voir si notre mentalité lui correspond et s’il y trouve son compte…

8° - Les LF, ce sont de nombreuses sections internes avec plus ou moins d’importance au fil des années : Irish Clan, Veterani (dont tu fais peut-être parti ?), la Baby Squad, Old Brigade etc… Cet ensemble d’appellations s’il participe à l’ambiance dans le groupe ne nuit il pas à l’unité des LF ? Ou alors cela reste-t-il vraiment des délires entre potes ? D’ailleurs peux-tu préciser ce que sont ces différentes « sections » ?
Pour info moi je suis Old Brigade, salutation aux autres.
Mais ça c’est vraiment le délire Lutèce il n’y a pas de problème d’unité car nous sommes Lutèce avant tout. D’ailleurs il y a longtemps que l’on ne compte plus les sections tellement il y en a : chaque petit groupe de potes ou de mecs qui habitent dans le même coin etc…..se trouve un nom. Ce n’est même pas prémédité, ça suit les délires de chacun.

9° - On ne peut pas parler des LF sans parler de Cervoise, le fanzine du groupe. Quelle place a Cervoise au sein du groupe ? Et toi-même as-tu participé à son élaboration ? D’ailleurs ne trouves-tu pas qu’aujourd’hui, les fanzines perdent un peu de leur superbe face à l’outil internet… ?
Cervoise c’est vraiment l’outil de communication du groupe il doit ressembler fidèlement à la mentalité du groupe.
Personnellement je n’ai jamais écrit d’article. L’écrit ce n’est vraiment pas mon truc, mais j’ai pendant très longtemps participé à sa fabrication.
Malheureusement Internet a pris trop d’importance non pas que se soit à proscrire, mais sur Internet il y a trop de personnes qui fantasment et qui racontent n’importe quoi ,qui se revendiquent ceci ou cela et qui n’ont jamais rien fait en vrai dans un stade.

10° - Amar, après avoir parlé de Cervoise, abordons le sujet "matos". Il faut reconnaître que depuis le début du groupe la qualité et l'originalité de votre matos est au rendez-vous : écharpes, fringues, drapeaux.
Quels objectifs suivez-vous en terme de qualité ? Est-ce une seule personne qui gère le matos ou tout le bureau collégialement ?
Y a-t-il du matos réservé aux membres actifs, aux sections, etc ?

Pour le matos comme pour tout le reste il y a une cellule composée de plusieurs personnes qui propose des maquettes. Ensuite le directif décide, le but étant comme pour le reste, de rester original avec une certaine continuité pour que l’esprit Lutèce demeure, tout en cherchant que se soit de bonne qualité et le moins cher possible.
Dans l’ensemble, il n’y a pas de matos réellement réservé aux membres actifs plutôt qu’aux membres en général. Maintenant il se peut que sur certains produits spécifiques une prévente ait lieu. Enfin il y a très peu de matos de section.

11° - Comme on l’a dit un peu plus haut, vous cohabitez à Auteuil avec 3 autres groupes ultras. Ce n’est pas une gageure de dire que l’ambiance n’est pas toujours au beau fixe entre vous, mais que bon an mal an, l’unité de la tribune continue de perdurer. Qu’en est-il réellement de l’entente entre les groupes d’Auteuil ? Ne pourra-t-on jamais voir une union des groupes d’Auteuil sous une même entité comme c’est le cas à Bordeaux pour le CVS ou à Marseille par le passé avec le FUW ? Ne penses-tu pas que la tribune y gagnerait en unité, sur les tifos, les déplacements etc… ?
Je ne vois vraiment pas l’intérêt d’une telle structure alors que nous faisons déjà des tifo ensemble et avons une sono commune cela effectivement pour le bien de la tribune. Après chacun fait sa vie avec sa mentalité et ses envies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Team MU
Modérateur


Nombre de messages : 2409
Club : MU
Groupe/Tribune : MU
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Interview Amar - Porte-parole Lutèce Falco   Mer 31 Jan 2007 - 21:59

(suite)

12° - L’émergence des Authentiks dans la tribune G, tu en penses quoi ? Est-ce que ça apporte quelque chose au VA ? Comment les LF se positionnent-ils face à ces nouveaux voisins ?
Ca fait une continuité avec Auteuil ce qui est toujours bien pour l’ambiance. Après les Lutèce ne se sont jamais posés la question pour avoir un avis commun. Certains Lutèce ont des amitiés avec certains ATKS et d’autres moins. Chacun fait comme il veut. Pour ma part je m’entends très bien avec les dirigeants ATKS que je connais, je les salue d’ailleurs.

13° - Pour en rester sur les relations avec les autres groupes, qu’en est-il de vos relations avec les Tigris qui ont été tendues à une époque, et au-delà comment vous positionnez vous dans le conflit latent qui existe entre Auteuil et Boulogne ?
Et pour parler plus spécifiquement de Boulogne, vous qui comptez encore pas mal d’anciens de cette tribune dans vos rangs, quelles sont les relations que vous entretenez encore avec les Boys et les autres entités du KOB ?

Les Lutèce qui veulent avoir des relations avec les TM en ont, les autres non c’est comme pour le reste : chacun fait ce qu’il veut ! Le conflit n’est pas entre Boulogne et Auteuil ! C’est plus compliqué que cela et effectivement les dirigent Boys et Lutèce, dans leur majorité, ont de très bonnes relations je les salue aussi par la même occasion.

14° - Quittons le côté un peu polémique du mouvement parisien pour reparler de ton groupe. On ne peut pas parler des Lutèce Falco sans évoquer et saluer Grande, fondateur, président, dessinateur, rédacteur des LF et personnage historique du Parc quelque part. Toi qui a pris sa succession à la tête du groupe en 1995, que représente ce gars pour toi ? Et au-delà, comment se fait-il que les LF, un groupe qui va fêter ses 15 ans d’ici peu, compte encore autant d’anciens dans ses rangs (et des anciens actifs !), alors qu’en France, passé un certain âge les « vieux » ont tendance à ne plus trop se montrer ?
Grande est un personnage très important depuis la création du groupe et plus particulièrement pour moi qui ai des liens très fort avec lui même s’il est moins présent aujourd’hui. Il participe toujours à certains projets du groupe.
Il est vrai que pas mal de créateurs du groupe sont encore présents et ça fait plaisir. C’est sûrement dû au fait qu’il n’y a jamais eu de cassure dans le groupe, il y a beaucoup de dialogue entre les générations et les plus jeunes ont un vrai respect pour les anciens. Enfin il existe aussi une véritable amitié entre les membres des noyaux durs passé et présent.

15° - Il y a 10 ans maintenant tu prenais la tête du groupe. Quand tu regardes derrière toi, ce que tu as accompli, comment a évolué le groupe pendant cette période, etc… quel regard jettes-tu sur tout cela ? Comment juges-tu ton action au sein des LF ?
Ma tâche principale fut de faire progresser le groupe, de le faire connaître tout en gardant la mentalité. Je pense que cela a été fait et continue d’être fait. Je dirais que le seul défaut c’est que j’étais peut être trop jeune à l’époque : mon action actuelle est beaucoup plus précise dû notamment au fait que le groupe est beaucoup mieux structuré depuis 3 ans. Chacun a maintenant des tâches bien définies et toutes les générations sont représentées dans le directif. C’est un vrai travail d’équipe !

16° - Les Lutèce Falco, se sont aussi des relations avec la Gradinata Nord du Genoa, l’Ottavio Barbieri. Comment des « Irish » comme vous se sont-ils retrouvés là-bas ? Pourquoi le Genoa, alors que déjà à l’époque certains français avaient pris pour habitude de fréquenter ce coin d’Italie (Toulonnais, Bordelais, et même certains Winners à une époque) ? Et qu’en est-il aujourd’hui des relations avec l’OB ?
Les relations avec la Gradinata Nord ne sont pas des relations avec le groupe Lutèce Falco dans son ensemble, mais juste avec certains Lutèce dont je fais partie. Et même si nous sommes nombreux à nous rendre à Gênes il n’y a pas de jumelage ou ce genre de truc, en vue. Ce sont des relations de certains mecs du Genoa avec certains Lutèce.
Au départ, c’est un peu le hasard qui nous a fait arriver là-bas : un leader des Lutece avait un corres à Gênes et par la suite ces 2 là sont devenus amis, et cela fit des émules. Ensuite, quand nous avons commencé à nous rendre là-bas, nous ne savions pas qu’il y avait d’autres Ultras français. Et d’ailleurs, on s’en fout : chacun est ami avec qui il veut !
A l’heure actuelle nous continuons à aller de temps en temps à Gênes et on se réjouit de leur remontée en série A. Ca va être magnifique car c’est vraiment une tribune fantastique ! [NdMU : interview réalisée avant la rétrogradation du Genoa]


17° - Côté amitié, avez-vous des relations avec d’autres groupes en France ou même à l’étranger ? A ce propos, peux-tu nous apporter un début d’explication au fait que si peu de groupes parisiens entretiennent des relations avec des groupes extérieurs. C’est pourtant une pratique assez répandue en France. Ca tient à quoi ?
On n'a pas de relation officielle : chacun a les amitiés qu’il veut.
Je pense que c’est déjà dû au fait que nous sommes Paris et que dans tous les domaines en France (en province), on n’aime pas la capitale.

18° - On ne parlera pas des « ennemis » mais plutôt de la violence. C’est quoi le rapport des LF à la violence. Il semble que le groupe ne soit pas trop porté sur la chose ? Elle est assumée ? Recherchée ? Evitée ?
Elle n’est sûrement pas recherchée. Evitée si possible, assumée quand il le faut. Mais à Paris il y a des mecs beaucoup plus fort que nous pour ça !!!!!!! Maintenant certains Lutèce ne rechignent pas à ce genre de tâche, mais ça n’est vraiment pas la philosophie du groupe !

19° - A l’approche de la saison 2005-2006, qui marquera l’entrée du groupe dans sa 15ème année d’existence, quel est l’état des Lutèce Falco ? Qu’est-ce que tu attends de cette nouvelle saison, que ce soit sur le plan des tribunes ou vis-à-vis de la direction ?
Nous avons une très grande motivation et après la saison que l’on vient de vivre nous voulons profiter, nous amuser et supporter le PSG !

20° - Toi qui est là depuis déjà pas mal d’années, quelle vision as-tu de la jeune génération parisienne ? Ceux qui sont entrés dans les groupes au début des années 2000 et qui arrivent à maturité désormais ? Comment considères-tu ces jeunes et leur approche du mouvement ultra ? Et quelles sont tes attentes pour les années à venir pour le mouvement parisien ?
Je n’ai pas vraiment d’attente pour le mouvement parisien même si une meilleure entente serait la bienvenue.
La jeune génération fait son trou, ce qui est bien. Maintenant je ne peux parler que de la jeune génération aux Lutèce, qui devient plutôt bonne et a bien compris la mentalité.

21° - Une dernière question pour la route (si on peut dire). T’es plutôt Guinness ou Beamish ?
Guinness en ce qui me concerne mais à défaut on ne dit pas non à une Beamish!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sade V.A.91

avatar

Nombre de messages : 149
Club : Paris S.G.
Groupe/Tribune : Virage Auteuil 1991
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Interview Amar - Porte-parole Lutèce Falco   Ven 2 Fév 2007 - 21:14

seulement y'a 2 ans.
Et pourtant tout ca a l'air si loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pie



Nombre de messages : 4
Club : PSG FC
Groupe/Tribune : VA 91
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: Interview Amar - Porte-parole Lutèce Falco   Ven 2 Fév 2007 - 21:43

ouais...
d'ailleurs si les modés pouvaient mettre la date des interviews ça serai intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview Amar - Porte-parole Lutèce Falco   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview Amar - Porte-parole Lutèce Falco
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bruce Reihana
» Porte parole voile
» Le plus grand Porte-Conteneurs du Monde
» formalités transformation bétaillère en porte voiture
» porte bagage avant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum :: Médiathèque Ultra :: Interviews-
Sauter vers: