FORUM GENERALISTE ULTRA'
 
AccueilRechercherFAQMembresMaterial ultrasGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Interwiew d'Oliver, capo des Ultras Rapid (Vienne)

Aller en bas 
AuteurMessage
retraite

avatar

Nombre de messages : 666
Club : Olympique De Marseille
Groupe/Tribune : plus aucun
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Interwiew d'Oliver, capo des Ultras Rapid (Vienne)   Lun 2 Juil 2007 - 20:35

Après quelques mois d’inactivité, la rubrique Interview repart du bon pied. Cette fois-ci, direction l’Autriche, pays un peu méconnu pour beaucoup, mais qui possèdent des groupes de qualité.
Focus sur les ULTRAS RAPID (Rapid Vienne) par l’intermédiaire de son capo, Oliver, qui a bien voulu répondre à nos questions. Merci à lui. DANKE SCHÖN OLIVER UND UR88.
N’hésitez pas à faire part de vos remarques, commentaires, avis…
Bonne lecture


1) Bonjour Oliver. Tu es le capo actuel des Ultras Rapid (UR88). Peux tu nous dire depuis combien de temps tu suis le Rapid ainsi que nous présenter ton parcours au sein du groupe ?

J’ai commencé à fréquenter les tribunes du Rapid avec mon père, pour la première fois au début des années 90 (91 ou 92) et dans notre virage BLOCK WEST en 1994.
Pendant la saison 1994-1995, je deviens membre des ULTRAS RAPID.
En 1996, je deviens plus actif au sein du groupe en étant au tambour pendant toute la saison. Puis mon investissement dans le groupe commença à prendre plus d’ampleur car j’élaborais beaucoup plus de tâches différentes pour le bien du groupe. Depuis 1998, je suis au mégaphone.
En 2003, le groupe ULTRAS RAPID décida de changer de génération et notre vieux capo me donna la responsabilité de diriger le groupe donc voila; depuis ce passage de témoin, je suis le capo. (NDT: Au sens italien du terme c’est à dire plus „chef“, avec le directif du groupe, et non seulement au méga)


2) Capo, c’est une place importante au sein d’un groupe, avec beaucoup de responsabilités. Comment considères tu ce rôle (dans la tribune et en dehors) ? N’as tu pas aussi, au sein des UR88, comme c’est souvent le cas, un rôle de porte-parole, de représentant du groupe (notamment vis à vis des dirigeants ou de la police) ?

Avec toutes ces responsabilités, je dois être un exemple pour tout le groupe dans la tribune et aussi dans la vie quotidienne. Bien sur je suis la voix du groupe, lors des rencontres avec le club ou dans d’autres rendez-vous important. C’est à moi avec l’aide du direttivo (NDT: le directif du groupe, le „bureau“) de représenter les ULTRAS RAPID.


3) Abordons votre histoire. Vous êtes les précurseurs du mouvement ultra’ en Autriche dans un pays plutôt proche du modèle germanique (notamment les fameux KUTTEN, blousons sans manche couverts de patchs). Dans ce contexte, comment sont nés les UR88 ? Comment avez vous réussis à implanter durablement le mouvement ultra’ chez des personnes a priori peu adeptes des aspects du modèle italien ? Comment juges tu son évolution depuis votre création ?

Le groupe ULTRAS RAPID est né le 01/02/1988. Les fondateurs du groupes se composent de 5 personnes. Ils ont réalisé un voyage en Italie afin d’apprendre et de connaître le modèle Ultras italien c’est à dire les chants, les spectacles, l’organisation, etc... A leur retour, ils ont essayé d’ inculquer la mentalité ULTRAS au sein du groupe et, après quelques années, de l’étendre au sein du virage.

Pour que naisse chez les gens de notre virage l’envie de s’intéresser au mouvement, nous avons commencer à donner des fanzines, à parler de nos propres connaissances et à partager nos expériences. D’années en années, ils ont appris ce qu’est le mouvement Ultra’
Au cours des dernières années (je pense depuis que nous avons changé de génération à la tête du group) et grâce au travail fourni par le direttivo, nous avons trouvé notre propre STYLE ULTRAS RAPID, ce qui est pour moi la vraie mentalité Ultras.


4) Quelles sont pour toi l’esprit et les valeurs à posséder pour faire parti des Ultras Rapid ?

- Aimer nos couleurs et notre ville
- Confiance et amitié entre les membres du groupe.
- Enthousiasme pour le groupe


5) Vous êtes un groupe très actif, que ce soit au niveau déplacements (présence à tous les matchs amicaux), tifos (nombreuses animations, y compris beaucoup à l’extérieur), feuille d’infos (GO WEST, à chaque match à domicile), fanzine (Block West Echo, 27 numéros, parution aléatoire), site Internet,…. Combien y a t il de membres aux UR88 ? Comment sont prises les décisions et comment sont réparties les diverses tâches liées au fonctionnement du groupe ?

Il y a 500 membres dans le groupe. Les décisions sont prises uniquement par le direttivo qui est composé de 5 personnes, moi compris. La plupart des tâches (fanzines, matériels, organisations des déplacements...) sont réalisées par le direttivo. Pour la réalisation des tifos, nous avons un groupe spécial (entre 10 et 20 personnes ) qui se nomme „GRUPPO FOLKLORE“. Tous les vendredis, nous nous rencontrons dans notre local pour parler de la situation du groupe et préparer le match du week-end ou les futures animations.

6) Votre site Internet est très fourni au niveau photos, informations sur le groupe, vente d’articles,… Quel avis as-tu sur l’utilisation d’Internet par les Ultras ? Ne penses tu pas qu’il ait des impacts négatifs sur certaines activités « traditionnelles » des Ultras comme les feuilles d’information, les fanzines, les ventes/échange de photos…. ?

Bien sur, je pense qu’Internet a des impacts négatifs mais de nos jours il est nécessaire d’avoir un site dont nous voulons soigner la présentation afin de montrer ce qu’il se passe dans notre virage.
Pour ta deuxième question, Internet et les activités „traditionnelles“ sont 2 choses différentes donc pour nous il est utile de donner des infos, à travers des fanzines ou Go West (NDT: La lettre d’info du groupe, qui sort à chaque match à domicile), aux gens du virage car sur le site Ultras, tu ne peux pas trouver ce genre d’informations.


7) Parlons maintenant de vos sections. Quand ont-elles été créées et combien de membres comportent-t-elles ?

La plus importante section au sein des Ultras Rapid est la section des jeunes membres appelée GIOVENTU qui comprend 30 membres et qui a été crée il y a 5 ans. Pour les autres petites sections, au fil des années, ils ont arrêté de bâcher au Block West dans l’unique but de se donner à 100% pour le groupe, pour que tout le monde soit regroupé sous la bannière ULTRAS RAPID.
En Autriche, nous avons juste une très petite section qui est localisée à Graz.


8) Beaucoup de groupes ultras connaissent, à un moment ou à un autre, un problème de renouvellement des générations. Avec votre section Gioventu’, vous semblez avoir un nombre important de jeunes motivés, que vous préparez et intégrez progressivement. Est-ce une vérité ?

Oui, tu as raison. Nous attachons beaucoup d’importance à la section GIOVENTU car par le biais de celle-ci, nous inculquons la mentalité Ultras aux jeunes qui, plus tard, seront l’avenir du groupe.

9) Nous connaissons mal les autres groupes du Rapid. Peux tu nous faire un rapide (lol) descriptif. Comment a été accueilli le tout nouveau groupe Lords ?

Voici, les groupes les plus actifs de Rapid Wien. Bien sur le groupe le plus important et le plus actif c’est les ULTRAS RAPID.

Pour les autres:

Alte Garde: groupe à vocation Hooligans, 100 membres.

Tornados: 2ème groupe Ultras avec 50 membres. Non violent mais très actif dans la tribune ( bâches, drapeaux, quelques tifos de temps en temps, notamment à l’extérieur; etc..)

Green lions: 50 membres. C’est aussi un groupe avec la mentalité Ultras mais la particularité de ce groupe est que tous les membres viennent de Linz, ville située à 200km de Vienne.

Spirits Rapid: 80 membres avec la mentalité FOOTIX.

Flo town boys: 100 membres situés dans la Tribune Nord (latérale) et au Block West (NDT: le virage des ULTRAS RAPID) mais la partie la plus importante du groupe se trouve en Tribune Nord. La plupart des membres sont âgés, ils animent la Tribune Nord en élaborant des tifos et surtout par les chants.

Sektion Schwechat: 20 membres. Les meilleurs „cogneurs“ du Rapid.

Xindl: 30 membres avec une bonne mentalité mais un groupe qui est plus ou moins tourné vers le style britannique.

Stammtisch Grünweiss: 100 membres avec la mentalité FOOTIX, une partie du groupe est au block West et l’autre dans la Tribune Nord.

Green White Angels: 20 membres issus de la banlieue de Vienne.

Pour finir, le dernier né des groupes, les Lords, 40 membres situés dans le virage Ost Kurve (NDT: le Virage Est, en face de celui des ULTRAS RAPID), avec une mentalité ultra’.
Ils sont très actifs ( tifos, chants, petits incidents et provocations avec les visiteurs situés dans leur virage) et organisent des bus pour les déplacements. Pour moi ils sont sur la bonne voie pour être de plus en plus respecté et accepté.


10) Dans quasiment toutes les tifoserias d’Europe, il existe ou a existé des rivalités, tensions voire affrontements entre groupes d’un même club. Quelles relations entretenez vous avec les autres groupes ?

Non, il n’y a pas de rivalités entre les groupes, juste parfois quelques discussions au sujet de petits différents. Nous sommes une famille blanche et verte, tous derrière nos couleurs.

11) Vous entretenez des relations avec quelques groupes européens. Peux tu nous dire, approximativement, pour chacune, à quand remonte les premiers contacts et quels types de contacts vous avez ?

Venezia Mestre (Venise – Italie) : Le jumelage s’est créé en Janvier 2000, grâce à la proximité des 2 villes, seulement 6 h en voiture. On entretient de bons contacts par le biais de multiples déplacements lors des matchs de nos équipes. Malgré la mauvaise situation sportive de leur club, nous accompagnons nos amis dans n’importe quelles situations et divisions, c’est à dire SerieA, B, C1 ou C2.

Ultras Nürnberg (Nuremberg – Allemagne) : Le jumelage s’est crée en 2002, mais dans les années 80 et 90, il y avait déjà quelques contacts. Beaucoup de visites entre les 2 groupes et de bonnes fêtes...

Panathinaikos ´Gate 13´ (Athènes – Grèce) : Le jumelage le plus important du groupe s’est créé en 2001. Du fait de la longue distance, nous nous rendons visite 1 à 2 fois par an. Ce n’est pas souvent qu’on se rencontre mais dès que l’on effectue ses déplacements, c’est avec le coeur, la joie et le bonheur de se retrouver. Nous avons beaucoup de matériels en commun (écharpes,T-shirt, etc...); ce qui montre que c’est pour nous le jumelage la plus important.

12) En vous observant de près, il semble que vous accordez plus de haine (et donc de respect) aux Ultra’ Unione de Salzbourg qu’à vos « voisins » de l’Austria. Est ce vrai ? ? Quel avis portes tu sur le mouvement en Autriche chez vos adversaires ?

Non ce n’est pas vrai. L’équipe et le virage que nous détestons le plus c’est Austria Vienne.
Avec Autria Salzburg, aux niveaux des rencontres et de l’atmosphère d‘avant, pendant et d’après match, c’était plus intéressant avec eux car nous portons plus de respect envers ce virage.

Austria Salzburg: Maintenant l’équipe joue en division amateur, mais le virage est toujours aussi bon, aux niveaux fights et tifos, et c’est pour cela qu’avant il était numéro 2 en Autriche.

Sturm Graz: Bon virage, numéro 2 en Autriche. Bon tifos et chants. Avec eux c’est possible de s’amuser dans les rues lors des rencontres. LOL

Austria Vienne: Nos plus grands ennemis. Je ne sais pas quoi te dire mais ils essayent d’avoir la mentalité Ultras, en copiant notre Style. Le problème est qu’à l’origine, leur virage est plus proche de la mentalité britannique et de nos jours les jeunes veulent être des ultras mais cela ne plait pas forcément à l’ensemble du virage et donc cela brise la solidarité entre les groupes.

Wacker Innsbruck: Entre les années 95 et 2000, virage avec beaucoup de qualités, de grandes réalisations mais maintenant, c’est la “traversée du desert”.

Ried; LASK LINZ, GAK, ont du potentiel mais des performances en dents de scie.

Et le reste n’est pas assez important à mes yeux pour t’en parler...


13) Dans votre pays, le football business a passé, depuis quelques années déjà, un nouveau cap, avec les changements de nom de certains clubs suite à la volonté des firmes qui les contrôlent (Innsbruck, Salzbourg). Dernièrement, le vice a encore été poussé jusqu’au bout avec le rachat du club de Salzbourg (encore lui) par la firme Red bull, entraînant un changement de nom d’équipe et de stade mais surtout de couleurs. Il semble que beaucoup de groupes autrichiens, malgré les rivalités, soient solidaires des actions entreprises par les ultras de ce club (*). Peux tu nous expliquer la position des Ultras Rapid vis à vis de cela et du football business en général ?


Pour le cas de Austria Salzburg, tous les groupes Autrichiens étaient solidaires avec l’action entreprise par les ultras de ce groupe, et nous ULTRAS RAPID combattons avec toutes nos armes, nos moyens et de toutes nos forces contre le football moderne et les aspects négatifs qu’entraîne ce fléau.


14) Changeons de registre : Les Tornados ont une bâche au couleur du pays et suivent l’équipe nationale, au côté d’autres groupes autrichiens (notamment ceux de l’Austria). Que penses tu de cela ? Quelle position les UR88 ont ils par rapport à l’équipe nationale.

Je n’aime pas cela mais depuis 2 semaines les Tornados ont stoppé leurs activités pour l’équipe nationale.
Nous, ULTRAS RAPID, détestons „l’équipe de merde d’Autriche“ parce que nous pouvons pas accepter et comprendre comment des joueurs issus d’équipes ennemies peuvent jouer ensemble !

15) La répression sur les Ultras s’accroît partout (ou presque) en Europe. En 2008 le Championnat d’Europe de football se déroulera en Autriche et en Suisse avec très probablement de nouvelles lois ou mesures concernant le football. Peux tu nous parler de la répression dans votre pays ? Avez vous beaucoup d’interdits de stade (en Autriche et aux UR88 en particulier) ? Es-tu inquiet pour la pérennité du mouvement dans les années à venir ?

Nous sentons qu’avec les nouvelles lois, la répression est de plus en plus dure en Autriche mais la situation n’est pas aussi difficile qu’elle l’était en Allemagne avant la Coupe du monde.
Oui, il y a beaucoup d’interdits de stade en Autriche et dans notre virage. Je sais que nous devons faire plus attention à ce sujet mais avec de la prudence, nous pouvons combattre et résister face à ce problème.

16) Avant de clore cette interview, nous allons parler un peu du mouvement français, que vous avez eu l’occasion de croiser un peu dans un passé relativement récent (Bordeaux en 98/99, PSG lors de la finale de la C2 95/96 et en 2001/2002) Peux tu nous donner ton avis général sur le paysage ultra’ français ?

J’étais aux 3 matchs que tu viens de citer dans ta question, la chose la plus importante dont je me souvienne, est le tifo du virage Auteuil en 2001/2002.
En général, je respecte beaucoup la scène Ultras en France, spécialement Marseille et St Etienne.


17) Nous te remercions d’avoir accepter et d’avoir pris le temps de répondre à cette interview. Veux tu rajouter quelques mots pour conclure ?

ACAB, liberté pour les Ultras.


Dernière édition par le Lun 2 Juil 2007 - 20:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
retraite

avatar

Nombre de messages : 666
Club : Olympique De Marseille
Groupe/Tribune : plus aucun
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Interwiew d'Oliver, capo des Ultras Rapid (Vienne)   Lun 2 Juil 2007 - 20:36

Innsbruck-Rapid 9900


Rapid-Austria 9900


Innsbruck-Rapid 0001


Sturm-Rapid 0001


Rapid-PSG 0102


Rapid-Salzbourg 0102



Rapid-Partizan 0102



Sturm-Rapid 0203


Salzbourg-Rapid 0304



Rapid-Austria 0304



Rapid-GAK 0304




Salzbourg-Rapid 0304





Rapid-Salzbourg 0304




Rapid-Innsbruck 0304


Innsbruck-Rapid 0304


St Polten-Rapid 0304 (amical)


Bregenz-Rapid 0405


Rubin kazan (Russie)-Rapid 0405



Sporting Lisbonne-Rapid 0405



Rapid-Innsbruck 0405


Gyor (Hongrie)–Rapid 0405 (amical)


Mattersburg-Rapid 0405



Pasching-Rapid 0405


Innsbruck-Rapid 0405



Amitiés avec la Gate13 (Panathinaikos), les Ultras Nuremberg 94 (Nuremberg) les Ultras Unione (puis la curva sud maintenant) de Venise. Les 3 amitiés présentes à Salzbourg en fin de saison 0405 pour fêter le titre chez l’ennemi.
http://www.ultrasrapid.com/2004-2005/Salzburg220505/Salzburg220505-036.jpg[/Img]

Nous vous invitons aussi à visiter le site du groupe (à partir duquel ont été prises ces photos)
ULTRAS RAPID : http://www.ultrasrapid.at
Et plus généralement le topic Autriche, où de très belles photos sont visibles (notamment en page 1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fab_FB



Nombre de messages : 28
Club : Fribourg Gottéron
Groupe/Tribune : Fribourg Boys 02
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Interwiew d'Oliver, capo des Ultras Rapid (Vienne)   Lun 2 Juil 2007 - 22:37

pour l'interview, très intéressant!


néanmoins un peu sur cette réponse:
Citation :
Nous, ULTRAS RAPID, détestons „l’équipe de merde d’Autriche“ parce que nous pouvons pas accepter et comprendre comment des joueurs issus d’équipes ennemies peuvent jouer ensemble !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fb02.ch/
Tchang

avatar

Nombre de messages : 46
Club : Gwengamp1912
Groupe/Tribune : NSG
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Interwiew d'Oliver, capo des Ultras Rapid (Vienne)   Ven 6 Juil 2007 - 15:58

Je trouve au contraire l'interview vraiment merdique. Primo c'est à très peu de chose près la même que celle qu'on avait eu sur le 12ème homme (mêmes interlocuteurs, même réponses).
Au niveau du contenu, les réponses sont vraiment "ultra" formatées, pas d'originalité rien. On aurait pu prendre n'importe quel mec de n'importe quel groupe il aurait ressorti les mêmes réponses. Je trouve vraiment triste tous ces groupes "ultras" qui n'ont "d'original" que le nom, et qui se ressemblent tous les uns des autres.

Ceci dit ca n'enlève rien à la qualité évidente de ce groupe autrichien, je ne juge en aucun cas (je n'aurai pas cette prétention) leurs tifos etc. Je ne critique pas pour le plaisir de critiquer, mais on a été habitué à des personnes beaucoup plus intéressantes dans cette rubrique passionante que ce mec completement formaté par le "sacro saint dogme ultras" , on dirait un robot.

Merci pour les photos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
steven29



Nombre de messages : 23
Age : 25
Club : Brest
Groupe/Tribune : RDK
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Interwiew d'Oliver, capo des Ultras Rapid (Vienne)   Sam 7 Juil 2007 - 20:23

Je suppose qu'Ollivier capo n'a rien a voir avec Ollivier Kapo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ULTRASCORE



Nombre de messages : 562
Club : Olympique de Marseille
Groupe/Tribune : Plus aucun/aucune (mais toujours drogué au mouvement)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Interwiew d'Oliver, capo des Ultras Rapid (Vienne)   Lun 9 Juil 2007 - 21:43

Tchang a écrit:
Je trouve au contraire l'interview vraiment merdique. Primo c'est à très peu de chose près la même que celle qu'on avait eu sur le 12ème homme (mêmes interlocuteurs, même réponses).
Au niveau du contenu, les réponses sont vraiment "ultra" formatées, pas d'originalité rien. On aurait pu prendre n'importe quel mec de n'importe quel groupe il aurait ressorti les mêmes réponses. Je trouve vraiment triste tous ces groupes "ultras" qui n'ont "d'original" que le nom, et qui se ressemblent tous les uns des autres.

Ceci dit ca n'enlève rien à la qualité évidente de ce groupe autrichien, je ne juge en aucun cas (je n'aurai pas cette prétention) leurs tifos etc. Je ne critique pas pour le plaisir de critiquer, mais on a été habitué à des personnes beaucoup plus intéressantes dans cette rubrique passionante que ce mec completement formaté par le "sacro saint dogme ultras" , on dirait un robot.

Merci pour les photos

Je vais te répondre car c'est moi qui ai fait l'interview.

Effectivement, je peux comprendre ton avis, enfin en partie.

C'est vrai que par rapport aux autres interviews précédentes, la qualité est peut-être moindre. Elle va surtout moins en "profondeur" , principalement à cause de la langue. En effet tu remarqueras que dans la majorité des cas, c'étaient des francais interviewés et donc il n'y a pas eu la barrière de la langue.

Par rapport aux questions, plutôt longues, les réponses peuvent en effet laisser un peu sur "sa faim".

Cependant, là c'est du mouv' étranger, donc a priori, tout le monde ne connait pas forcément et il peut donc y avoir potentiellement plus de choses à découvrir que dans une interview francaise.

Par rapport à l'interview paru dans "Le Douzième homme", en 2003 à l'occasion des 15 ans, je ne suis pas d'accord. Certaines questions sont forcément semblables (amis-ennemis, jumelages,...) mais dans l'ensemble j'ai essayé justement de ne pas trop faire pareil.

Là où je suis encore plus opposé à ton point de vue c'est quand tu dis:

"Je trouve vraiment triste tous ces groupes "ultras" qui n'ont "d'original" que le nom, et qui se ressemblent tous les uns des autres".

Je t'invite à les suivre plus assidument au niveau "tifos" (même si ta phrase d'après relativise ta position sur leurs tifos), activités, mobilisation générale, matos et autres... tu pourrais être surpris par leur originalité et leur activité...

Pour l'anecdote, le gars est très demandé (preuve de la qualité et de la reconnaissance du groupe à l'étranger), il en a fait plusieurs en peu de temps et de plus il privilégie surtout les zines et le contact direct plutôt qu'Internet.

Ceci expliquant peut-être certaines choses...

Pour les photos, qui apparemment t'on plu, j'ai justement là aussi pris certaines plus méconnues, plus originales plutôt que leurs "grosses" réussites, plus "classiques" et déjà vue sur MU (l'actuel ou l'ancien).

_________________
COHERENCE - MENTALITE - VALEURS
------------------------------------------------------------------------
Cherche livres ultras: Toulouse(BFS), Roma(CUCS), Pescara(Rangers), Genoa(FDG), Como, Lucchese, Panathinaikos(Gate13), Réal (Orgullo Vikingo), LKS Lodz et d'autres pays si il y en a. Possibilités d'échange (VOIR EN MP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartan Army

avatar

Nombre de messages : 246
Age : 35
Club : Paris
Groupe/Tribune : Auteuil Bleu
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Interwiew d'Oliver, capo des Ultras Rapid (Vienne)   Mar 10 Juil 2007 - 10:58

Interview sympa ...

Je conseille à ceux qui veulent en savoir plus sur les UR88 à mater leur double DVD qui est vraiment pas mal et qui montre bien la créativité des Ultras Rapid en matière de tifo ...

Certain mec comme Straub peuvent vous le procurer ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cescox



Nombre de messages : 97
Club : Neuchâtel Xamax
Groupe/Tribune : Fanati'X
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Interwiew d'Oliver, capo des Ultras Rapid (Vienne)   Mar 10 Juil 2007 - 13:06

Fab_FB a écrit:
pour l'interview, très intéressant!


néanmoins un peu sur cette réponse:
Citation :
Nous, ULTRAS RAPID, détestons „l’équipe de merde d’Autriche“ parce que nous pouvons pas accepter et comprendre comment des joueurs issus d’équipes ennemies peuvent jouer ensemble !

Ben au moins, pour ceux qui se plaignent du manque d'originalité, voilà une affirmation assez particulière...
Je vois pas trop comme une interview pourrait être vraiment originale. Les "codes" ultras sont plus ou moins les mêmes dans toute l'Europe occidentale. Il n'y a plus grand chose qui distingue les groupes, si ce n'est parfois l'histoire. Visiblement pour les UR l'implantation du mouvement n'a pas rencontré trop de barrières, ce qui n'est pas toujours le cas.
Pour ma part j'ai trouvé l'entretien intéressant, même si c'est vrai que j'aurais aimé en savoir un peu plus, notamment sur la question de la sélection nationale, de la politique, de la naissance de leurs jumelages ou encore de leurs relations avec leur club et avec les autorités.

En tout cas, merci à ceux qui réalisent les interviews. Originales ou pas, elles nous donnent quand même l'occasion de découvrir d'autres réalités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ULTRASCORE



Nombre de messages : 562
Club : Olympique de Marseille
Groupe/Tribune : Plus aucun/aucune (mais toujours drogué au mouvement)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Interwiew d'Oliver, capo des Ultras Rapid (Vienne)   Dim 21 Oct 2007 - 1:13

cescox a écrit:
Fab_FB a écrit:
pour l'interview, très intéressant!


néanmoins un peu sur cette réponse:
Citation :
Nous, ULTRAS RAPID, détestons „l’équipe de merde d’Autriche“ parce que nous pouvons pas accepter et comprendre comment des joueurs issus d’équipes ennemies peuvent jouer ensemble !

Ben au moins, pour ceux qui se plaignent du manque d'originalité, voilà une affirmation assez particulière...
Je vois pas trop comme une interview pourrait être vraiment originale. Les "codes" ultras sont plus ou moins les mêmes dans toute l'Europe occidentale. Il n'y a plus grand chose qui distingue les groupes, si ce n'est parfois l'histoire. Visiblement pour les UR l'implantation du mouvement n'a pas rencontré trop de barrières, ce qui n'est pas toujours le cas.
Pour ma part j'ai trouvé l'entretien intéressant, même si c'est vrai que j'aurais aimé en savoir un peu plus, notamment sur la question de la sélection nationale, de la politique, de la naissance de leurs jumelages ou encore de leurs relations avec leur club et avec les autorités.

En tout cas, merci à ceux qui réalisent les interviews. Originales ou pas, elles nous donnent quand même l'occasion de découvrir d'autres réalités.


Après plusieurs mois Embarassed , j'apporte des précisions sur les jumelages-amitiés:

Gate13-Panathinaikos:
Début de l'amitié en 02/03 quand le Pana joue contre le Sturm Graz.
Contacts personnels entre leaders de groupes.

Ultras Nürnberg-Nuremberg:
Depuis les années 90, beaucoup de contacts entre "groupes" et fans des 2 clubs.

En 2001, le noyau UR88 prend contact avec la nouvelle génération des UN94 (qui a un nouveau "style", une nouvelle organisation,...)
En 2002, lors d'un match à Salzbourg, l'amitié commence.


Ultras Unione - Venezia:

A la fin des années 90, quelques UR88, comme beaucoup d'européens, allaient faire des "pélerinages" en Italie. Niveau proximité géographique et intérêt, on peut comprendre aisément qu'ils s'arrêtent à Venise (même si çà aurait pu être Udinese ou Trieste)

Venezia-Fiorentina 99/00, les leaders UR88 y vont et prennent contact avec le groupe local.
2 semaines plus tard, Udinese-Venezia verra un petit contingent de 30 UR88.

_________________
COHERENCE - MENTALITE - VALEURS
------------------------------------------------------------------------
Cherche livres ultras: Toulouse(BFS), Roma(CUCS), Pescara(Rangers), Genoa(FDG), Como, Lucchese, Panathinaikos(Gate13), Réal (Orgullo Vikingo), LKS Lodz et d'autres pays si il y en a. Possibilités d'échange (VOIR EN MP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ULTRASCORE



Nombre de messages : 562
Club : Olympique de Marseille
Groupe/Tribune : Plus aucun/aucune (mais toujours drogué au mouvement)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Interwiew d'Oliver, capo des Ultras Rapid (Vienne)   Mer 30 Juil 2008 - 19:26

L'historique du groupe (traduit sur le site du groupe www.ultrasrapid.at - Octobre 2006):

La traduction n'est pas parfaite mais compréhensible.


ULTRAS RAPID 1988



Une date incisive pour la scéne des supporters à Hütteldorf (un quartier de Vienne). En un mot: c'est la date de naissance des Ultras Rapid Vienne. Aujourd'hui nous sommes le club de supporters le plus actif et creatif du SK Rapid Vienne de loin en ce qui concerne les chorégraphies. Et c' était notre objectif - soutenir l'équipe de toutes les forces avec des actions fantastiques et une atmosphère phénomenale. Quand on prend en considération la date de fondation, on pourra rapidement constater qu'il Rapid n'a pas passé de temps roses dans cette période et dans les années successives. Aussi les personnes dans le secteur ouest, c'est "le domicile" des UR, commencaient de "se perdre".

On devait les offrir quelque chose, et c'était exactement ce que nous avons fait. Soit, le club de supporters éxistait pour le moment, et puis? On n'était pas très heureux dans les premiers mois de l'existence, ça veut dire: il ne marchait pas bien.

Sans hésiter on allait en Italie, comme on sait il y avait des groupements ultrà depuis longtemps. C'était incroyable ce que nous avons vu là. On pouvait admirer des chorégraphies magnifiques. Il était évident que nous voulions réaliser ça aussi à Vienne. Sont passées 2 années jusqu'à ce moment. En 1990 on a essayé la premiere action avec des bouts de papier, naturellement dans notre stade contre l'Austria Vienne, notre rival de ville. Nous avons été récompensés de nos efforts, l'action fonctionnait - l'entier stade applaudait. Nous nous avons fait un nom. Nous avons pris le chemin juste…

Retournons à nos chorégraphies: un tuyau pour les "hoppers": les matchs contre l'Austria Vienne, Innsbruck, Sturm Graz et Salzburg. Pour les matchs en déplacement nous utilisons le plus de matériel pyro. Au cours des années les actions sont devenues toujours plus sophistiquées et meilleures (voir les fotos). Mais nous voulons aussi mentionner que nous demandons la parole quand quelque chose se déroule dans la societé qui ne nous plaît pas. Par exemple: le match contre l'Innsbruck: pas de chorégraphies, pas d'atmosphère, pas de calicots. Seulement une pancarte: "Nous aussi pouvons faire des économies."

Nous avons le club à coeur comme tous les supporters de Rapid Vienne et nous ne voulons pas régarder tout sans faire quelque chose. Nous n'avons pas encore mentionné notre insigne - l'Indien. On a réflechit longtemps. Il ne devait pas être "volé", brutal ou kitsch. Un tatoueur nous a designé l'Indien. C'était ce que nous avons cherché et l'Indien allait bien avec nous Ultras. Depuis ce moment l'Indien orne les articles de notre fanclub. Avec ces articles et avec les cotisations nous financions nos actions. De temps en temps on produit des articles que sont déstinés seulement aux membres. Nous organisons des matchs en déplacement et des réunions de notre club de supporters. De temps en temps aussi les joueurs de Rapid Vienne viennent à ces réunions.

Des amitiés avec autres clubs de supporters: elles existent avec: Ultras Unione Venezia Mestre, Gate 13 et avec les Blue Vikings 1860. On a de très bons contacts avec: UTC Sampdoria, Ultras Marseille, Ferencvaros Budapest, C.U.N.V. Gladbach, 1. FC Nürnberg et Schalke 04.

En ce qui concerne nos membres: au début, après les premières actions nous avions 170 membres, dans le nombre aussi quelques hooligans. Mais ces dérniers se sont séparés de nous peu après. Il n'était pas leur chemin ce que nous avons pris. Aujourd'hui nous avons approximativement 100 membres, le noyau dur se compose de 30 personnes. Il n'était pas toujours simple (restructurations entre le groupe, d'autres groupements etc…), mais nous sommes allés un chemin qui nous a plu pour plus d'une décennie et il devrait rester ainsi… ULTRAS RAPID SECTEUR OUEST.


ULTRAS RAPID:
Date de fondation: 01. Februar 1988
Membres: 480 (Octobre 2006)
Jumelages: Gate 13 (Panathinaikos Athen), Rude Fans, Nuova Guardia (Veneziamestre), Ultras Nürnberg
Fanzines: GO WEST! (feuille d'infos à chaque match à domicile), BLOCK WEST ECHO (fanzine)
Site internet: www.ultrasrapid.at

DIRECTIF ULTRAS RAPID BLOCK WEST 1988, Octobre2006

_________________
COHERENCE - MENTALITE - VALEURS
------------------------------------------------------------------------
Cherche livres ultras: Toulouse(BFS), Roma(CUCS), Pescara(Rangers), Genoa(FDG), Como, Lucchese, Panathinaikos(Gate13), Réal (Orgullo Vikingo), LKS Lodz et d'autres pays si il y en a. Possibilités d'échange (VOIR EN MP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JM.JH.RC



Nombre de messages : 116
Club : psg
Groupe/Tribune : aucun
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Interwiew d'Oliver, capo des Ultras Rapid (Vienne)   Mer 30 Juil 2008 - 20:09

retraite a écrit:
16) Avant de clore cette interview, nous allons parler un peu du mouvement français, que vous avez eu l’occasion de croiser un peu dans un passé relativement récent (Bordeaux en 98/99, PSG lors de la finale de la C2 95/96 et en 2001/2002) Peux tu nous donner ton avis général sur le paysage ultra’ français ?

J’étais aux 3 matchs que tu viens de citer dans ta question, la chose la plus importante dont je me souvienne, est le tifo du virage Auteuil en 2001/2002.

une photo dudit tifo ? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paris latino

avatar

Nombre de messages : 747
Club : PARIS SG
Groupe/Tribune : chien errant
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: Interwiew d'Oliver, capo des Ultras Rapid (Vienne)   Jeu 31 Juil 2008 - 0:08

il parlait surement du "tifo vocal"...
Car je me souviens qu'à l'époque de leur interview dans le "12ème homme", j'avais été surprit de lire que c'est nous dans tous ces déps, etc...qui l'avions le plus impressionné! Ce soir la l'ambiance n'avait rien de top ambiance pour le VA...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ViolAlex LF1991

avatar

Nombre de messages : 1589
Age : 38
Club : Paris SG
Groupe/Tribune : Lutece Falco! Pochtrons
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Interwiew d'Oliver, capo des Ultras Rapid (Vienne)   Jeu 31 Juil 2008 - 12:22

Pas souuvenir d'une choré de grande envergure en effet, il doit parler du tifo au sens large à vrai dire ou peut-être se réfère t-il au message dans la langue de Goethe des Tigris Mystic rappelant aux Viennois qu'on leur avait mis dans le cul en 96 pour le coupe d'Europe ( les ultras rapid avait répondu en français au retour).
Quoiqu'il en soit, pas souvenir d'une ambiance hors-catégorie ce soir là, mais à cette époque on assurait des performances vocales régulièrement très bonne, et surtout ce match avait été marqué par le début déboulement dans le Va et l'évacuation à la mi-temps de la partie bleue du Virage, pas mal se retrouvant en tribune Paris. Les lutèce nous avions fini en tribune I rouge derrière la bâche avec un bon bloc à assurer une ambiance de qualité dans une tribune peu habituée à ça.
Mais pas de souvenir d'une grosse animation, ou alors ma mémoire me fait défaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ULTRASCORE



Nombre de messages : 562
Club : Olympique de Marseille
Groupe/Tribune : Plus aucun/aucune (mais toujours drogué au mouvement)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Interwiew d'Oliver, capo des Ultras Rapid (Vienne)   Lun 4 Aoû 2008 - 22:45

Effectivement, comme le disent Paris Latino ou ViolAlex LF1991, il parle de l'ambiance en général (le "tifo" à l'italienne et non la "coréo") qu'il a trouvé plutôt bonne.

Après pour la France il n'y a pas eu beaucoup de confrontations donc ce n'est pas non plus très significatif.

_________________
COHERENCE - MENTALITE - VALEURS
------------------------------------------------------------------------
Cherche livres ultras: Toulouse(BFS), Roma(CUCS), Pescara(Rangers), Genoa(FDG), Como, Lucchese, Panathinaikos(Gate13), Réal (Orgullo Vikingo), LKS Lodz et d'autres pays si il y en a. Possibilités d'échange (VOIR EN MP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interwiew d'Oliver, capo des Ultras Rapid (Vienne)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interwiew d'Oliver, capo des Ultras Rapid (Vienne)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AS Roma 2-1 Rapid de Vienne
» Section Castel Ultras 87 Haute Vienne
» Quel bois après rapid carbon ???
» Qui sont les ultras? Qu'est ce qu'une mouvement ultra ?
» Oliver Pool, qui vient de passer à l'horizontale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum :: Médiathèque Ultra :: Interviews-
Sauter vers: