FORUM GENERALISTE ULTRA'
 
AccueilUltra et identité régionale. - Page 7 Decoup12RechercherFAQMembresUltra et identité régionale. - Page 7 Decoup12Ultra et identité régionale. - Page 7 Decoup12Material ultrasUltra et identité régionale. - Page 7 Decoup12GroupesUltra et identité régionale. - Page 7 Decoup12S'enregistrerUltra et identité régionale. - Page 7 Decoup12Connexion

Partagez
 

 Ultra et identité régionale.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Solamen

Solamen

Nombre de messages : 37
Club : Nissa
Groupe/Tribune : ARN / Seconde Nord
Date d'inscription : 17/07/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeSam 29 Déc 2007 - 21:18

CAMPANO a écrit:
Nice a appartenu à l'Italie jusqu'en 1860 contrairement à ce qui a été dit...

on n' a jamais appartenu à l'Italie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giuseppe

Giuseppe

Nombre de messages : 699
Age : 46
Club : OGC Nice
Groupe/Tribune : ARN 2001
Date d'inscription : 30/03/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeSam 29 Déc 2007 - 21:28

CAMPANO a écrit:
Nice a appartenu à l'Italie jusqu'en 1860 contrairement à ce qui a été dit...
Malur... Vaut mieux lire ça qu'être aveugle Ultra et identité régionale. - Page 7 Gluk Nice n'a jamais appartenue à l'Italie, tout simplement parce qu'en 1860, l'Italie n'existait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bassotti

bassotti

Nombre de messages : 428
Club : Massilia
Groupe/Tribune : Mastre Crew
Date d'inscription : 24/01/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeSam 29 Déc 2007 - 21:52

Giuseppe a écrit:
CAMPANO a écrit:
Nice a appartenu à l'Italie jusqu'en 1860 contrairement à ce qui a été dit...
Malur... Vaut mieux lire ça qu'être aveugle Ultra et identité régionale. - Page 7 Gluk Nice n'a jamais appartenue à l'Italie, tout simplement parce qu'en 1860, l'Italie n'existait pas.

Le contraire plutôt, non ? Ultra et identité régionale. - Page 7 Zoumzoum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giuseppe

Giuseppe

Nombre de messages : 699
Age : 46
Club : OGC Nice
Groupe/Tribune : ARN 2001
Date d'inscription : 30/03/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeDim 30 Déc 2007 - 1:05

Non non, je préfère lire ça que de pas y voir du tout... Ultra et identité régionale. - Page 7 Wobble-1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kronstadt



Nombre de messages : 51
Club : Pau FC
Groupe/Tribune : aucun intérêt
Date d'inscription : 28/01/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeDim 30 Déc 2007 - 23:24

provenço a écrit:
Pour moi l'alignement de toulouse c'est la limite nord et sud.
Personnellement il ya que quelles identitées régionale en France:
-La corse
-La provence
-Le sud ouest
-La bretagne

N'importe quoi... Qui es-tu pour décréter les identités régionales qui existent et celles qui n'existent pas ? Occupe-toi de la tienne, et laisse les autres tranquilles, va, ça vaudra mieux...
Quand à ta "limite nord-sud", je pouffe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montpelhièr Occitània



Nombre de messages : 39
Club : Montpelhièr Erau Esport Club
Groupe/Tribune : Plus rien
Date d'inscription : 03/07/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeLun 31 Déc 2007 - 13:03

provenço a écrit:
Pour moi l'alignement de toulouse c'est la limite nord et sud.
Personnellement il ya que quelles identitées régionale en France:
-La corse
-La provence
-Le sud ouest
-La bretagne

Qu'est-ce-qu'-il faut pas lire !!!!!!!???? Ultra et identité régionale. - Page 7 Gluk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy

Billy

Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 15/06/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeLun 31 Déc 2007 - 16:31

T'a oubliez la Franche-Comté, malhereusement Français depuis un peu plus de 300 ans maintenant Ultra et identité régionale. - Page 7 Bof Ultra et identité régionale. - Page 7 Bb13-245
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
provenço

provenço

Nombre de messages : 408
Club : Olympique de Marseille
Groupe/Tribune : south winners 87 virage sud exilé
Date d'inscription : 27/07/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeLun 31 Déc 2007 - 16:57

Il y a sertaine region qui ont plus ou moins gardaient leur identitée regional.
Et pour le nord,sud tout le monde le voient differament surtout nous dans le sud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
THE PASSENGER



Nombre de messages : 87
Club : ASSE
Groupe/Tribune : KOP NORD
Date d'inscription : 28/02/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeLun 31 Déc 2007 - 17:44

Et c'est pas esprit de résistance que tu n'écris pas français Provenco ? Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_mrg

Pour Billy, pourquoi tu dis que la Franche Comté est malheureusement française depuis 300 ans ? Juste pour savoir quelle est ton argumentation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wicked



Nombre de messages : 84
Club : cannes
Groupe/Tribune : ex pop nord
Date d'inscription : 26/01/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeLun 31 Déc 2007 - 23:22

c etait sympa a l epoque de militer pour la provence independante.on n a pas besoin du pouvoir central parisien pour vivre!!!!tout le monde vient nous voir chez nous ,peut importe ou s arrete les frontiere mais le var en fait une belle.on avait des banderolles ,drapeaux ,chants .... Ultra et identité régionale. - Page 7 Fumeur13 original lou feichou ....... Ultra et identité régionale. - Page 7 Fumeur13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy

Billy

Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 15/06/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 11:07

THE PASSENGER a écrit:

Pour Billy, pourquoi tu dis que la Franche Comté est malheureusement française depuis 300 ans ? Juste pour savoir quelle est ton argumentation ?

Question de nationalisme, je suis Franc-comtois, pas Français (malgré que sur ma carte d'identité y a écrit république française Ultra et identité régionale. - Page 7 Gluk )
Puis bon dans l'histoire, la Franche-Comté possèdait ce qu'on appelle "les privilèges", c'était en fait un contract d'automie avec l'Espagne qui permettait à la Franche-Comté de posèder son propre gouvernement.
Et y fallut que le fabuleux roi Louis XVI et son armée de bras cassés viennent nous envahires, tué pas mal de monde, et voilà comment en 1678, la Franche-Comté est devenue...Français Ultra et identité régionale. - Page 7 Bb13-245 Ultra et identité régionale. - Page 7 New_guns

Mais bon, après c'est juste une parenthèse cette histoire là Ultra et identité régionale. - Page 7 Hat-1194
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giuseppe

Giuseppe

Nombre de messages : 699
Age : 46
Club : OGC Nice
Groupe/Tribune : ARN 2001
Date d'inscription : 30/03/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 13:35

Billy a écrit:


Mais bon, après c'est juste une parenthèse cette histoire là Ultra et identité régionale. - Page 7 Hat-1194

C'est pas une parenthèse, d'autant que la plupart des annexions se sont passées comme ça, dans le sang et sans aucun respect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PizzaBeulz

PizzaBeulz

Nombre de messages : 51
Club : Croix de Savoie
Groupe/Tribune : Aucun
Date d'inscription : 25/01/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 14:09

On pourrait également parler du traîté de Turin de 1860 qui voit la Savoie et Nice devenir Française.


Dernière édition par le Mer 2 Jan 2008 - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uasco



Nombre de messages : 123
Club : auxerre
Groupe/Tribune : ultras auxerre
Date d'inscription : 19/02/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 14:29

petit historique sur la croix de saint andré, ou batton de bourgogne, utilisé depuis pas mal de temps a auxerre et porté par de nombreuses personne depuis plus longtemps encore sur les bombers ( neusk de bourgogne)(premier gadget sorti, le patch)!

voici l'historique tiré de cancoillotte.net

De couleur rouge, elle fait partie de l’emblématique des ducs de Bourgogne depuis Jean Sans Peur (1371-1419), qui en fait le signe de ralliement de ses partisans face à la croix blanche droite que portent les hommes du comte d’Armagnac. Son fils Philippe le Bon, en plaçant en 1429 son Ordre de la Toison d’Or sous l’invocation de saint André, fera un usage abondant de cette croix qui ne quittera plus l’emblématique des ducs de Bourgogne et de leurs successeurs : de l’embouchure du Rhin à la vallée de la Saône, les possessions ducales vont se couvrir de croix de saint André, généralement représentées sous la forme de deux bâtons écotés rouges passés en sautoir. Lorsque Charles le Téméraire trouve la mort devant Nancy en 1477, la croix de saint André devient " le signe de ralliement de ceux qui demeurèrent fidèles à l’orpheline ", sa fille Marie de Bourgogne.

La mariage de Marie avec l’empereur Maximilien fait passer la croix dans le domaine des Habsbourg, en même temps que le comté de Bourgogne lui-même. L’empereur hérite avec cette croix des deux signification symboliques qu’elle a acquise en tant qu’emblème d’opposition à la France d’une part et en tant que rappel de l’héritage bourguignon d’autre part. La croix de Bourgogne suivra les destinées de l’empire de Charles Quint : après son abdication en 1556, elle sera l’emblème à la fois des empereurs germaniques et des rois d’Espagne. Avant 1477, la croix de Bourgogne était commune aux deux rives de la Saône : à la mort du Téméraire, Louis XI met fin à cette situation en intégrant définitivement le duché de Bourgogne à la France. Tandis que la croix de saint André flotte en Comté comme dans toutes les autres possessions des Habsbourg, celle-ci paraît disparaître du duché de Bourgogne : aucune des 75 plaques de cheminée que conserve le Musée de Semur-en-Auxois n’en est orné, alors qu’elles sont extrêmement nombreuses en Franche-Comté. Intégrée progressivement à la France, la Bourgogne ne pouvait guère continuer à arborer un emblème massivement utilisé par ses ennemis Comtois et, au-delà, habsbourgeois.

Les habitants du comté de Bourgogne considèrent quant à aux cet emblème glorieux comme la preuve tangible que l’Empereur se rattache à la lignée de leurs comtes. L’historien comtois Jean Girardot de Nozeroy se fait le héraut de la fierté de ses compatriotes, qui ont transmis la croix de saint André au souverain le plus prestigieux d’Europe : " les princes de la maison d’Austriche, empereurs et monarques, ont fait tant d’honneur à la maison de Bourgougne qu’ils ont pris et retenu son ordre de la Toison d’Or, ses livrées et ses estendarts, qui se voyent aujourd’hui arborez par eux sur tout le rond de la terre ". Face aux bannières françaises, elle est utilisée massivement dans les régiments d’infanterie comtois et flamands. Dans la Comté, l’antique signe de ralliement est abondamment utilisé. Placée aux frontières du pays, gravée dans la pierre des linteaux, la croix figure également sur les fers de reliure du Parlement de Dole, sur le sceau des Minimes de la province du comté de Bourgogne et des villes de Bletterans et Moirans. On le retrouve dans les armes de Jussey et de Jonvelle dès la fin XVIème siècle, et il n’est guère de porte de ville qui n’en soit frappée. En Franche-Comté, la croix de saint André est devenue un véritable emblème patriotique, et les tensions croissantes avec la France ne vont faire qu’intensifier son usage
Certes, les Comtois ne sont pas les seuls à faire usage de cette croix : les étendards des troupes flamandes puis espagnoles en sont frappées, et sur toute l’orbe terrestre, des sujets des Habsbourg tiennent à exprimer leur loyauté dynastique par l’apposition de cette croix en des supports variés. Pourtant, parmi les marques d’attachement à cette croix, on rapporte que " les régiments levés dans notre province ne voulurent pas laisser aux terces espagnols le privilège de les déployer [les étendards aux croix de Bourgogne] en marchant au combat ". Cette anecdote est à notre sens révélatrice du double signifié exprimé par la croix de saint André : pour les Comtois, arborer la croix de saint André est certes une marque de fidélité aux Habsbourg - et en cela, ils ne se distinguent guère de leurs autres sujets - mais c’est aussi pour eux le moyen de rappeler qu’ils sont Bourguignons, à une époque où leurs voisins d’outre-Saône ne sont plus " que " Français. Cette dimension identitaire, que l’on peut qualifier, avec tous les guillemets de rigueur, de " nationale " ou d’" ethnique " est fondamentale, et distingue précisément les Comtois des Flamands ou des Espagnols. Si les Comtois utilisent cet emblème, c’est parce qu’ils le regardent comme le leur.

Curieusement, c’est précisément sous le règne de Louis XIV que la croix de saint André va réapparaître discrètement en duché de Bourgogne, d’abord sur un jeton de 1651, puis timidement dans les années 1660. C’est en effet l’époque où Louis XIV commence à afficher ses prétentions sur la couronne espagnole, mettant en avant le fait que sa mère et son épouse sont filles aînées des rois d’Espagne. Sans attendre une quelconque légitimation de ses arguties, il décide à partir de 1667 de se lancer dans la conquête des territoires qui relevaient de l’ancien Etat bourguignon. Considérant la croix de saint André comme partie intégrante de son héritage, il accepte qu’elle soit placée, couverte de lys, sur l’étendard du Régiment de Bourgogne qu’il forme en 1668 afin d’enrôler les Comtois favorables à la cause française. Cette composition inspire à l’historien comtois Jules Chifflet (1615-1676) les propos suivants : " Ils [les officiers du régiment] prirent pour drapeaux une croix de Bourgogne semée de fleurs de lys, dont si j’avois entrepris de décrire l’offense, il sembleroit que je voulusse l’aggraver [...]. Nos anciens princes qui sont en l’autre vie, à la vue de cet étendard, auroient peine de croire un tel oubli de notre nation, sinon jugeant, comme tous les hommes sages firent, que Dieu fit entreprendre cette témérité pour nous humilier d’autant plus par le reproche qui en sera fait à jamais à ceux qui s’enrôlèrent sous une telle enseigne ". Ce témoignage atteste de la force des liens unissant les Comtois à leur croix bourguignonne. Du reste, les tentatives d’appropriation de la croix de Saint André par Louis XIV font long feu : on la retrouve, certes, comme emblème de la compagnie de Gendarmes bourguignons établi en 1674, ainsi que sur le drapeau du régiment Royal Comtois créé après la ratification du traité de Nimègue en 1678. Deux régiments comtois (Salins et Vesoul) et deux bourguignons (Dijon et Autun) placent également une croix de saint André rouge sur leur drapeau, dans un dessin toutefois légèrement différent de la croix de Bourgogne proprement dite. Toutefois, sur les champs de batailles européens, la croix de Saint André frappe bien plus fréquemment les étendards des armées ennemies que ceux des troupes du roi de France...

La croix de saint André est également utilisée par les Comtois pour marquer leur opposition à la conquête française : on rencontre ainsi, dans l’Armorial général de 1696, un impôt sur les armoiries créées par Louis XIV, plusieurs armoiries de bourgeois comtois qui s’exécutent en payant cette taxe, mais protestent symboliquement en déclarant des armoiries ornées de croix de saint André...
De même, et ce jusqu’au milieu du XVIIIème siècle, on coulera des plaques de cheminée ornées de croix de saint André. Elles seront progressivement remplacées par des fleurs de lys qui témoignent ainsi de l’intégration, lente mais irrévocable, des Francs-Comtois au royaume de France. Le Musée Comtois, à la Citadelle de Besançon, conserve de nombreuses plaques témoignant de l’attachement des Comtois au comté de Bourgogne et aux Habsbourg qu’ils ont longtemps considéré comme leurs seuls souverains légitimes.

De l’oubli à la renaissance

La Croix de saint André fut pendant plusieurs siècles l’emblème du pays et du peuple comtois. Aujourd’hui encore, il est possible de noter leur présence, notamment sur les linteaux de certaines maisons anciennes ou sur les plaques de cheminée. Elément central et pourtant méconnu de notre patrimoine emblématique, elle mérite d’être remise à l’honneur. Même s’il ne s’agit plus aujourd’hui de l’opposer à la France, elle témoigne de l’originalité de notre histoire. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter, par exemple, à l’intégrer aux armoiries communales du pays nouvellement créées. Elles offrent une alternative aussi élégante qu’expressive à notre bon vieux lion comtois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
augustin bouvier

augustin bouvier

Nombre de messages : 183
Club : OGCNICE
Groupe/Tribune : plus rien du tout
Date d'inscription : 24/01/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 16:04

Croix de St André utilisée dans tout club libertin qui se respecte ainsi que par la division Wallonie du bon vieux Léon....

Ultra et identité régionale. - Page 7 Dehors-1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pti ju

Pti ju

Nombre de messages : 63
Club : Nice
Groupe/Tribune : ARN 2001
Date d'inscription : 20/12/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 16:16

Giuseppe a écrit:
Billy a écrit:


Mais bon, après c'est juste une parenthèse cette histoire là Ultra et identité régionale. - Page 7 Hat-1194

C'est pas une parenthèse, d'autant que la plupart des annexions se sont passées comme ça, dans le sang et sans aucun respect.
T'enerve pas Ultra et identité régionale. - Page 7 Zoumzoum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tausend



Nombre de messages : 37
Club : as st etienne
Groupe/Tribune : kop nord
Date d'inscription : 27/12/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 16:30

la savoie devenir francaise et pas redevenir;avant1860 la savoie n'a jamais etait francaise!! Ultra et identité régionale. - Page 7 Mdr-1211 .avant cela le duché de savoie avait pour capital chambery puis turin.a sa plus belle époque nice et la sardaine faisait partie du duché et nice etait son port et acces a la mer.savez vous que tous les roi d'italie sont enterrés en savoie à l'abbaye de hautecombe car le premier roi d'italie en est issue.et pour info geneve faisait egalement partie de la savoie à une époque!et oui la savoie est a une grande histoire!! Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_mrg ;alors quand j'en vois baver sur leur regions ou leur ville je me marre bien Ultra et identité régionale. - Page 7 Mdr-2148 .et nous en est fiere de faire partie de la france une et indiviible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PizzaBeulz

PizzaBeulz

Nombre de messages : 51
Club : Croix de Savoie
Groupe/Tribune : Aucun
Date d'inscription : 25/01/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 17:20

tausend a écrit:
la savoie devenir francaise et pas redevenir;avant1860 la savoie n'a jamais etait francaise!! Ultra et identité régionale. - Page 7 Mdr-1211

Edité, je ne sais pas pourquoi j'ai mis ça... Ultra et identité régionale. - Page 7 Hat-1194 Ultra et identité régionale. - Page 7 Wobble-1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rava

Rava

Nombre de messages : 51
Age : 39
Club : Paris SG
Groupe/Tribune : VA91
Date d'inscription : 24/01/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 17:50

Billy a écrit:
THE PASSENGER a écrit:

Pour Billy, pourquoi tu dis que la Franche Comté est malheureusement française depuis 300 ans ? Juste pour savoir quelle est ton argumentation ?

Question de nationalisme, je suis Franc-comtois, pas Français (malgré que sur ma carte d'identité y a écrit république française Ultra et identité régionale. - Page 7 Gluk )

On va mettre ca sur le fait que tu ai 16 ans et que tu dois faire ta crise d'adolescence, parcque serieusement c'est d'un ridicule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rava

Rava

Nombre de messages : 51
Age : 39
Club : Paris SG
Groupe/Tribune : VA91
Date d'inscription : 24/01/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 17:56

https://www.dailymotion.com/relevance/search/strip+tease+les+savoisien/video/x2puwn_striptease-chassons-loccupant-13_politics

pour alimenter ce debat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tausend



Nombre de messages : 37
Club : as st etienne
Groupe/Tribune : kop nord
Date d'inscription : 27/12/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 18:32

lol! ben c'est comme dans toute les autres régions!!on a aussi nos con Ultra et identité régionale. - Page 7 Fuck-18c Ultra et identité régionale. - Page 7 0021-226
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kronstadt



Nombre de messages : 51
Club : Pau FC
Groupe/Tribune : aucun intérêt
Date d'inscription : 28/01/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 19:10

.


Dernière édition par Kronstadt le Jeu 12 Mar 2009 - 1:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ultras81



Nombre de messages : 21
Club : Tolosa fc
Groupe/Tribune : curva est
Date d'inscription : 13/02/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 22:55

c'est plus ridicule de renier ses origines que de cherché a les conserver.J'ai pas 16 ans et je me considère pourtant comme patriote occitan!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ptifu



Nombre de messages : 32
Club : tours fc
Groupe/Tribune : ex kop37
Date d'inscription : 16/03/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 23:02

entierement daccord avec billy, c'est pareil pour la touraine, nous sommes envahie par des envahisseurs.

Vivement qu'on fasse la revolution et que l'on créer la republique dictatorial de la touraine libre.
Comme sa après on virera tout les non tourangeau (ba oui parceque sa sert a rien de ne plus etre francais si dans notre teritoire ia que des francais, autant le rester).
Et après on se nourira de pomme et de blé (ba oui pasque on va pas non plus faire du comerce avec les francais sinon sa sert a rien autant rester francais).
On parlera le tourangeau comme ca personne nous comprendra et on sera pas enmerder par les cons de francais qui veulent nous envahir pendant les vacances.

et comme sa après on sera content on aura notre vrai nation et on se reproduira qu'entre nous comme sa on deviendra tous consanguin. Ultra et identité régionale. - Page 7 Wobble-1


vive la france, vive la franche comté francaise Ultra et identité régionale. - Page 7 Smiley_3
Ultra et identité régionale. - Page 7 Ajnag-20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ultras81



Nombre de messages : 21
Club : Tolosa fc
Groupe/Tribune : curva est
Date d'inscription : 13/02/2007

Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 23:26

Si la france respectée les cultures des peuples qui la compose il y aurait peut etre plus de respect pour la république.Le respect c'est mutuel!!!
Ensuite on peut revendiquer sa différence culturelle sans parler de séparatisme,faut arreter les préjugés.
La culture franc comtoise a droit a etre aussi respectée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Ultra et identité régionale. - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ultra et identité régionale.   Ultra et identité régionale. - Page 7 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Ultra et identité régionale.
Revenir en haut 
Page 7 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ultra léger...
» Smirnov ultra carbon
» Ultra Light se présente
» mouvement ultra
» Compétition Régionale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum :: Discussions :: Discussions Générales-
Sauter vers: